Emplois Surf : Combinez votre passion avec votre vie professionnelle

Toute personne addict au surf finira un jour ou l’autre par se poser la question de travailler dans l’industrie du surf. Que ce soit la chance de vivre près de la mer avec plus de temps aménagé pour aller dans l’eau ou bien le besoin urgent d’apporter votre passion et vos connaissances pour améliorer vos produits et marques favoris, votre être réclame une carrière professionnelle dans le surf ! Même si le marché est limité et les emplois sont très recherchés, nous avons sûrement le bon poste pour vous.

Parmi une multitude d’autres emplois sportifs, nous aimons trouver et publier des offres liées au surf. La raison est simple, notre équipe adore surfer. Lennart, l’un de nos PDGs est le propriétaire et fondateur de deux surfcamps, moi pour ma part j’ai travaillé deux ans dans un surfcamp et j’ai commencé en freelance dans le Content Marketing pour être proche de l’océan plus souvent. Ainsi, nous savons exactement ce que l’on peut ressentir quand on est bloqués dans les terres. Assis à un bureau, trop loin des bonnes vagues, attendant le prochain surftrip à venir.

Heureusement, il existe de nombreuses opportunités pour combiner votre passion à votre vie professionnelle – l’une d’entre elles n’est même pas directement liée à l’industrie du surf.

Emplois Surf dans l’industrie des planches

En Australie, il est assez courant d’aller surfer pendant la pause de midi ou même de mettre en pause le travail quand les conditions sont bonnes : des entreprises comme Billabong donnent cette chance à leurs employés. On dirait un rêve non ? Bien, soyons réalistes : ce n’est pas le cas partout. Travailler dans l’industrie des sports de planches peut vouloir dire passer le plus clair de votre temps au bureau, même si le temps est parfait dehors. C’est un travail et il demandera la même quantité d’heures de travail que n’importe quel autre secteur. L’emploi dans des entreprises pour les sports de planches comme Quiksilver, Patagonia, Volcom, SurfStitch et bien d’autre, signifie que vous respirez, vivez et aimez surfer. Mais à un niveau professionnel.Qu’est ce que ça veut dire travailler dans le surf ? Vous pensez sûrement que cela signifie passer beaucoup de temps à surfer. La société pense qu’en pratique vous ne faites que vous relaxer sous le soleil, en vacances toute l’année. Ce qu’en réalité vous faites, c’est travailler. Sur un bureau. A des horaires habituels.Un emploi dans un business lié au surf vous demandera d’apporter votre passion et vos connaissances d’expert dans le développement de produits, le marketing en ligne, la gestion d’évènements et bien plus. Cela signifie être concerné par le surf la plupart du temps, mais pas que dans l’eau. Si vous souhaitez avoir un impact sur l’industrie, améliorer encore plus votre combinaison, planche ou cire favorite – voici les lieux où vous voudrez travailler. Allez voir ces profils d’entreprise avec des offres d’emploi récentes liées au surf :

Travailler dans un surfcamp

Le travail en entreprise n’est pas vraiment votre truc ? Vous préférez vous échapper de votre travail de 9 à 17h ? Travailler dans un surfcamp ou une surfschool pourrait être votre poste rêvé. Ils sont situés au bord de l’océan, sur une île, loin, sous le soleil – au paradis. Les emplois dans des surfcamps que ce soit à Bali, en Europe ou n’importe où ailleurs proposent des postes de cuisiniers, agent d’entretien, réceptionniste, gestionnaire, animateur et – bien entendu – surfcoach.Ils peuvent vous apporter beaucoup de plaisir, vous faire rencontrer de nouvelles personnes tous les jours, passer beaucoup de temps dehors, être créatif et socialiser. Les emplois à plein temps demandent de l’endurance et des responsabilités – c’est-à-dire travailler dans le tourisme. Vos heures de travail peuvent changer toutes les semaines, vous pourriez en arriver à travailler 6 à 7 jours en une semaine, de 8h du matin à 2h la nuit. Vous devez toujours garder le moral haut, car vous êtes pratiquement tout le temps entouré de visiteurs.En tant que coach de surf, vous pouvez facilement rester debout sur la plage pendant 8h sans jamais surfer une seule vague vous-même. Les postes dans les Surfcamps sont de vrais emplois !Et quand vous en arrivez à penser que vous être fatigué de tout ça – et bien, croyez-moi – vous obtiendrez votre récompense. Vous aurez quelques heures de libre, le soleil au-dessus de vous, et des vagues parfaites à rider. Entouré d’amis. Vous aurez un barbecue sur la plage, quelqu’un aura apporté sa guitare et son cajón. Vous rencontrerez de nouvelles personnes qui partageront leurs histoires avec vous, vous touchant au cœur. Vous verrez les élèves revenir de leur première leçon de surf avec leur plus grand sourire, alors qu’ils auront surmonté leur première vague. Chaque seconde de lutte et d’effort trouvera toute sa valeur durant ces moments-là. Même s’ils ne présentent pas actuellement des offres d’emploi, utilisez les informations de contact sur nos profils de surfcamps pour faire des candidatures spontanées – la plupart du temps, ces petites entreprises apprécient l’aide apportée.

Un emploi à côté de l’océan dans un secteur non lié au surf

Si vous souhaitez changer l’industrie sportive, rencontrer plus de gens passionnés, apporter vos connaissances et votre amour des sports d’eau, alors les deux voies de carrière décrites plus haut devraient plus vous correspondre. Mais si vous cherchez simplement du changement qui puisse juste vous rapprocher de l’océan et vous donner la chance de surfer plus, alors un emploi hors de l’industrie du sport pourrait aussi être une bonne opportunité.  

Dois-je être sportif ou sportive pour postuler à un emploi sport ?

Les emplois dans le sport sont actuellement très demandés : Le secteur du fitness est en plein boom et donc de nouvelles opportunités sont fréquemment publiées. Mais un emploi sportif, même s’il est appelé ainsi, ne demande pas nécessairement des efforts physiques. La plupart des offres sur Sportyjob, par exemple, sont pour des postes dans des départements administratifs ou créatifs.

Ainsi la question qui pointe le bout de son nez est : Dois-je avoir un corps d’athlète pour travailler dans le secteur du sport ? Une situation classique de oui-mais-non.

Votre propre intérêt pour les sports détermine comment vous faites votre travail

Des carrières dans le marketing sportif, la gestion de sponsors, le design d’articles sportifs ou encore la gestion d’image de marque (etc…) consistent principalement en des emplois de bureau. Il faut être honnête : cela veut dire être souvent et longtemps assis – alors vous apprécierez même votre petit entrainement à la fin de la journée. Quoiqu’il en soit, être athlétique n’est pas nécessairement important pour être embauché.e ou pour faire du bon travail. Mais, c’est là qu’est le grand MAIS - vous devrez tout de même avoir quelques affinités sportives. Les carrières précédemment citées on toutes une chose en commun : Vous devez connaître les désirs et besoins de la population dans laquelle vous évoluez. Cela signifie que vous devez être capable de vous projeter à la place d’un.e athlète et d’acquérir les connaissances détaillées de la discipline que votre travail couvre. Bien entendu, être un.e passionné.e sans pratiquer peut tout de même vous apporter beaucoup de connaissances d’expert, mais pas les petits détails – c’est quelque chose que vous ne pouvez saisir qu’en pratiquant vous-même.

Vous pouvez choisir d’être actif.ve pour effectuer un meilleur travail

Nous avons vu que vous n’avez pas à à vous challenger, tant que vous effectuez une enquête intense sur la discipline concernée. Mais dans tous les cas, le temps que vous prendrez à lire (ou regarder) des informations à son propos sera aussi une bonne opportunité de la tester aussi. Au travers de cette implication active dans le secteur sportif de votre travail, vous serez probablement plus motivé.e, créatif.ve et authentique. Un.e concepteur.rice de produits pour le snowboard n’aura aucune crédibilité s’il ou elle ne sait pas en faire.

L’industrie du sport veut des experts de leurs domaines

L’industrie a une opinion plutôt similaire sur ce sujet. Souvent, vous trouverez d’ancien athlètes professionnels dans les bureaux de Red Bull Media, adidas & co. Alors qu’ils apportent énormément de connaissances spécifiques au sport, ils sont aussi les contributeurs parfaits pour le développement de business (ventes, développement de produit, marketing – à peu près tous les départements). Même si un gestionnaire d’évènements pour les compétitions sportives peut ne plus concourir lui-même, grâce à son expérience il aura toujours le concept adéquat pour chaque évènement. Pas besoin de courir le marathon de New-York l’année prochaine, mais si déjà vous alliez courir tous les deux jours, développer un plan de communication pour les réseaux sociaux de runtastic serait d’autant plus aisé, vous ne croyez pas ?

Appel aux passionnés non athlètes : Postulez quand même

Ne vous mettez pas non plus la pression pour devenir maintenant un athlète professionnel. Les entreprises sportives cherchent aussi les mêmes compétences techniques et humaines que les autres entreprises. Alors si vous n’êtes pas une personne active, cela ne veut pas dire non plus que vous ne pouvez pas postuler pour un emploi sport. Si l’entreprise et le travail vous intéresse, et que vous pouvez apporter vos compétences et connaissances, il n’existe quasiment aucun employeur qui ne voudrait pas en savoir un peu plus sur vous. Ce que nous avons voulu mettre en lumière dans ce billet c’est que la seule chose réellement essentielle à avoir dans l’industrie du sport c’est la passion.Vous voyez : le groupe d’amis qui joue au ballon dans la rue, le garçon ou la fille qui joue un match tous le week end avec son équipe amateur, sa famille pour le ou la supporter au bord du terrain, le passionné de foot qui regarde tous les matchs de son équipe préférée à la télé, Cristiano Ronaldo qui devient un joueur pro – ils ont tous quelque chose en commun. Et c’est la passion du sport. Un emploi sportif pour lequel vous n’avez aucune affinité, connexion ou au moins une petite relation mentale ne sera certainement pas la carrière idéale pour vous.

Comment faire un CV vidéo – Vos 3 minutes pour briller

Pourquoi ne pas élever vos candidatures au niveau supérieur ? Un CV vidéo est une grande opportunité pour aller plus loin et ne pas montrer que vos compétences dures, mais aussi votre personnalité. Particulièrement de nos jours, cela ne demande pas grand-chose d’utiliser les possibilités que la technologie et le web offrent pour trouver le travail que vous souhaitez. Un CV papier ou électronique, bien entendu, est toujours requis dans la plupart des entreprises sportives. Cependant, c'est un médium à une seule dimension qui limite votre communication aux mots inscrits et un peu de design, pour exprimer votre personnalité. Une vidéo animée, d’un autre côté, ajoute de la profondeur à votre profil. Utilisez-la pour vous présenter, montrer vos capacités de communication, votre confiance en vous, peut-être même votre sens de l’humour – ce sont des compétences douces qu’un grand nombre de postes demandent.

Cela peut prendre du temps à préparer, filmer et éditer. Mais : Vos efforts paieront indéniablement pour votre recherche d’emploi !

Si vous voulez essayer : Voici comment faire un CV vidéo.

La technologie

De quoi avez-vous besoin pour faire un CV vidéo ?Premièrement, vous aurez besoin d’une caméra vidéo avec une bonne résolution, 1080p ou plus. Vous ne souhaitez surtout pas envoyer une vidéo de vous floue ou pixelisée qui distordrait votre image (dans de rares cas cela peut améliorer la situation, mais ne comptez pas là-dessus). Les smartphones et notebooks récents font maintenant de bonnes vidéos, ainsi vous pouvez les utiliser. Vérifiez juste les réglages avant, pour filmer en haute qualité. Si vous possédez un enregistreur vidéo ou connaissez un ami qui pourrait vous en prêter un, cela pourrait être encore plus simple. De nos jours, la plupart de ces enregistreurs on un écran rotatif, ainsi vous pouvez vous voir pendant que vous filmez. Pour une image stable, veuillez utiliser un tripode. Après avoir filmé, vous aurez besoin d’un programme d’étition vidéo pour votre ordinateur. Pour rester simple, vous en aurez principalement besoin pour découper la vidéo, ainsi Windows Movie Maker ou iMovie suffisent amplement. Vu que le fichier vidéo sera très GROS, vous ne pourrez pas l’envoyer directement par mail. La meilleure approche est donc de la télécharger sur un portail vidéo, YouTube par exemple, et ajouter le lien dans votre candidature. Faites attention à votre nom d’utilisateur – une candidature pour un poste de management du sport par l’utilisateur « kikoololdu64 » pourrait ne pas être vraiment prise au sérieux.
Voici un exemple par Laura Harris qui a fait un super travail en se présentant en seulement 2 minutes :

Préparation

Habillez-vous correctement en fonction du poste auquel vous candidatezFaites attention à tous les facteurs que vous considérez habituellement pour un vrai entretien d’embauche – des habits propres et une bonne allure générale. Costumez-vous pour le profil type de l’entreprise et du travail visé. Cela peut être très formel ou bien sportif, dépendamment du poste. Habillez-vous simplement comme vous vous habillerez lorsque vous irez au travail.

La scène

Essayez de choisir une bonne scène, peu importe que ce ne soit qu’un mur blanc ou bien une plage – tout est possible. Une de mes amies a un jour fait un entretien vidéo devant sa fenêtre, avec en fond les Alpes couvertes de neige. Ça a indubitablement laissé une forte impression ! Le mieux est de trouver un fond qui corresponde à votre personnalité et en quelques sortes donne envie de regarder votre vidéo. Dans tous les cas, essayez d’éviter de filmer d’autres personnes et ne filmez pas à l’extérieur, à moins de trouver un endroit calme avec une bonne lumière.

Le contenu

Quand arrive le moment de votre discours vous devez vraiment emballer dès les premières secondes pour décrocher l’emploi sport de vos rêves. Cela va être difficile. Pour être honnête, j’ai essayé un nombre incalculable de fois de faire la vidéo parfaite. Au final j’ai dû accepter que le fait que c’était impossible. Cependant, personne n’est parfait et votre vidéo pourra toujours impressionner si elle est bien réalisée. Ainsi, selon mon expérience personnelle, voici quelques conseils que vous pourrez utiliser : Faites un plan Et bien commençons … Non, arrêtons ! Après une dizaine de « heuu » pendant les 30 premières seconde, parce que vous n’étiez pas sûr.e de ce que vous alliez raconter, je peux vous le dire : commencer sans plan ne fonctionne pas. A moins que vous soyez un.e conférencier.ère naturel.le, il faut aller de l’avant ! Préparez un script, un fil rouge à suivre. Votre vidéo ne convaincra personne si vous hésitez ou sautez d’un sujet à un autre sans arrêt. Soyez concis.e Maintenant qu’il est complètement planifié, mon conducteur me dit pas-à-pas quoi faire : Introduction – Pourquoi je suis brillante – Pourquoi je suis l’employée parfaite pour cet emploi sport. Après 10 minutes d’enregistrement, je suis toujours en train de parler de mes expériences précédentes. C’est trop long. Déterminez à l’avance une durée pour toute la présentation et pour chaque partie. Moins de 3 minutes suffiront pour briller, croyez-moi. La vidéo est supposée donner à l’entreprise un aperçu de qui vous êtes et leur donner suffisamment de curiosité pour vouloir en savoir plus sur vous. C’est similaire à une bonne présentation : Gardez un chronomètre à portée de main et décidez de combien de temps vous voulez que chaque sujet dure – en faisant ça, vous ne perdrez jamais le fil.Contrôlez votre expression corporelleJ’ai pu réduire mon conducteur et me présenter en 2 minutes et 57 secondes, super ! Malheureusement, quand je regarde le résultat, je remarque que mes yeux cherchent partout dans la pièce, et au bout d’une minute je ne tiens plus en place sur ma chaise. Oups. Aussi, j’agite horriblement mes bras à 2:23 ! Pourquoi je fais ça ?! Beaucoup de gens qui cherchent à convaincre agitent énormément leurs bras. Il n’y a pas trop de problèmes à cause de ça si vous avez un entretien en tête à tête, mais si vous n’avez qu’une toute petite fenêtre pour vous présenter en vidéo, il convient mieux de rester relativement réservé. Sinon votre vidéo pourrait finir en buzz YouTube dans la catégorie « epic fail ». Ainsi, asseyez-vous correctement et souriez, cela montre votre aise, vous pouvez même pousser un peu plus loin en vous penchant un peu et en regardant la caméra en face. Quand votre futur employeur regardera la vidéo, il aura l’impression que vous gardez un contact visuel naturel. C’est top !Réessayez jusqu’à ce que ce soit parfaitJ’aurais aimé pouvoir vous présenter le CV vidéo parfait, mais il pleuvait, il faisait trop sombre, je n’ai pas pu trouver les mots – bien, c’est que ce n’était pas le bon jour. Mais c’est ce qui fait le sel de ce genre de présentation pour l’embauche :Vous pouvez essayer, réessayer, et réessayer encore…

Pris dans son ensemble, la production d’un CV vidéo ne semble pas si compliquée que ça. Tout le monde est capable de parler pendant 2 minutes devant sa caméra. Ne pas avoir à vous tordre les méninges pour écrire des phrases pour votre lettre de motivation pour un emploi sport est aussi une bonne chose. Mais malheureusement, ce n’est pas si simple. Gardez en tête que la situation est similaire à un vrai entretien d’embauche, votre employeur potentiel est virtuellement assis en face de vous. En suivant ces quelques conseils, prenez votre temps et faites quelques efforts pour produire un CV vidéo créatif. Bonne chance !

A propos des environnements de travail toxiques et comment les gérer

Si vous avez déjà évolué dans un environnement de travail toxique, vous savez à quel point cela peut drainer toute votre énergie. C’est une situation stressante, fatigante et souvent la raison d’une perte de motivation dans votre travail – cela peut même conduire à une baisse de votre bien être dans votre vie personnelle. Mais quelles en sont les raisons et y-a-t ’il une chance de changer ça ?

Qu’est ce qui crée un environnement de travail toxique ?

Un sondage récent mené par des experts du développement de leadership de chez Fierce Inc. ont demandé à environ 1000 employés les raisons à l’origine d’un environnement de travail perturbé. La majorité s’est accordée à dire que l’attitude négative d’un membre de l’équipe (ou leur patron) avait le plus gros impact sur eux. Que leur collègue ne soit qu’un fainéant paresseux, un rabat-joie se plaignant tout le temps ou blâmant ses équipiers pour ses propres erreurs, cela tire toujours le reste de l’équipe vers le bas. Un fait très intéressant, environ 75% croit qu’une compétence spéciale ou unique ne compense pas la négativité d’une personne.

Alors, quelles sont les conséquences

Vous pourriez penser – puisqu’il n’y a aucun moyen de corriger ça – que les collègues aimeraient simplement se débarrasser de l’élément perturbateur. Etonnamment, seulement un quart des répondants considère le licenciement comme étant la meilleure solution. Cependant, se confronter au grogneur directement n’est pas non plus une option. 80% pensent qu’une confrontation directe, que ce soit par eux même ou par des exécutifs, n’est pas propice à changer la situation. Si vous y réfléchissez, le résultat semble un peu déprimant. Cela traduit que l’on est prêts à ne rien faire et accepter la baisse de moral et de productivité dans l’équipe, même aller jusqu’à quitter un emploi qui normalement serait satisfaisant.

Comment gérer un membre d’équipe toxique

Si vous vous êtes déjà assis dans un bureau, où personne ne parlait, souriait et que vous sentiez que vous pouviez palper la tension dans l’air autours de vous, vous savez que c’est quelque chose que vous ne voudriez pour rien au monde dans votre travail. Pour nous, cela ne serait pas une option non plus ! Particulièrement quand vous travaillez en petite équipe, un membre d’équipe négatif peut ruiner à lui tout seul l’ensemble de l’atmosphère de travail. Ainsi, nous avons quelques conseils sur la façon de gérer un collègue négatif.
  • Ne laissez pas vos émotions vous envahir
Vous pourriez ressentir l’urgence de vous lever pour essayer de rendre les choses meilleures. Très probablement, cela aggraverait encore plus la situation. Vous confronter à un collègue pourrait se terminer de façon clairement non professionnelle et trop émotionnelle (et certainement à sens unique). Ainsi, vous offenseriez sûrement la personne sans améliorer la situation. Une autre option aurait aussi pu être que vous vous chargiez de motiver vos collègues tous les jours pour améliorer l’atmosphère dans votre bureau. C’est une grande responsabilité qui au bout d’un moment vous écraserait sûrement. C’est pourquoi en conséquence :
  • Parlez à votre patron ou à un médiateur
Les dirigeants ont normalement été entrainés à gérer une équipe et ses problèmes. Dans les entreprises plus grandes et modernes, il peut y avoir alternativement un médiateur / un responsable du bien être pour améliorer l’atmosphère. Arrangez un rendez-vous et expliquez votre problème, sans médisance. Il est important de décrire professionnellement les désaccords d’avec votre collègue et d’être capable de les exprimer. Alors, le responsable exécutif peut agir en conséquence pour résoudre la situation, par exemple au travers d’un dialogue en tête à tête et d’une réunion avec toute l’équipe.Si cela n’aide pas, alors, vous pouvez toujours apporter un gâteau au travail. De ce fait, au moins vous aurez quelque chose de délicieux et doux pour calmer vos nerfs et garder la tête haute – ou avoir une chance de faire taire le médisant pendant quelques minutes.

Présentation : Les ISPO Career Days 2018

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Un évènement pour créer un réseau professionnel entre les entreprises, les écoles ou universités et les candidats" font_container="tag:h2|text_align:center" google_fonts="font_family:Montserrat%3Aregular%2C700|font_style:400%20regular%3A400%3Anormal"][vc_column_text]Quand ISPO et Sportyjob s'associent, c'est pour créer une occasion unique pour les recruteurs et les employés qui cherchent à explorer les différentes opportunités du marché du sport. Les Career Days (Journées des carrières) se dérouleront durant le salon ISPO 2018 à Munich, en proposant un programme de recrutement pour l'industrie du sport. Les entreprises, les candidats et les écoles/universités auront la chance de pouvoir se rencontrer et se présenter, mettant en avant les différentes voie de carrière qu'ils et elles peuvent apporter au business du sport.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Programme & Détails

Les Career Days 2018 consistent en un couloir de 20 mètres proposant un mur d'offres d'emplois et des lieux aménagés pour des entretiens d'embauche en speed dating, organisés entre les candidats intéressés et des recruteurs venus d'entreprises de l'industrie mondiale du sport.[/vc_column_text]

The Job Corridor

A display of different career opportunities by the big players of the sport industry where candidates can apply straight away or later online.
  • Dates: 28th - 31st of January 2018
  • Where: In the corridor of the A-Hall

The Speed Dating Interview

In private cabins, recruiters interview qualified candidates in a speed dating manner, meeting up with various applicants in a short time.
  • Dates: 29th of January
  • Times: 09:00 - 17:00
  • Where: Conference room above the Job Corridor
[vc_row_inner][vc_column_inner][vc_column_text]L'enregistrement pour les entreprises qui souhaitent rejoindre les Career Days 2018, louer une cabine privée et personnalisée pour les entretiens d'embauche, ou encore afficher leur profil sur le job wall, commence dès maintenant jusqu'au début du salon ISPO.Plus d'informations sur le programme seront divulguées tout au long de l'année à venir, incluant des conférences professionnelles par la ISPO Academy, des aperçus de l'industrie du sport pour les écoles/universités et des présentations de recruteurs/chasseurs de talents venant d'entreprises du monde du sport.[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Intéressé.e pour participer ?

Que vous soyez un.e professionnel.le ou un.e candidat.e intéressé.e, le pré-enregistrement pour les ISPO Career Days 2018 est actuellement en ligne. Si vous voulez nous y rejoindre, suivez les détails ci-dessous.[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width="1/3"][vc_single_image image="18416" img_size="medium" alignment="center"][vc_column_text]Entreprises du Monde du SportConsultez les détails sur les manières de participer en tant qu'entreprise aux ISPO Career Days 2018.[/vc_column_text][vc_btn title="Plus de détails & enregistrement" style="outline-custom" outline_custom_color="#152b42" outline_custom_hover_background="#152b42" outline_custom_hover_text="#ffffff" align="center" link="url:https%3A%2F%2Fwww.sportyjob.com%2Ffr%2Fispo-career-days-recruiter-information%2F|title:Infos%20pour%20les%20Recruteurs|"][/vc_column_inner][vc_column_inner width="1/3"][vc_single_image image="18255" img_size="medium" alignment="center"][vc_column_text]CandidatsTrouvez plus d'informations sur les procédures de candidature et sur les entretiens en speed dating.[/vc_column_text][vc_btn title="Plus de détails & enregistrement" style="outline-custom" outline_custom_color="#152b42" outline_custom_hover_background="#152b42" outline_custom_hover_text="#ffffff" align="center" link="url:https%3A%2F%2Fwww.sportyjob.com%2Ffr%2Fispo-career-days-candidate-preregistration%2F|title:Infos%20pour%20les%20Candidats|"][/vc_column_inner][vc_column_inner width="1/3"][vc_single_image image="14140" img_size="medium" alignment="center"][vc_column_text]Écoles & UniversitésVoici comment promouvoir vos programmes d'études et cos diplômes lors du salon ISPO 2018.[/vc_column_text][vc_btn title="Plus de détails & enregistrement" style="outline-custom" outline_custom_color="#152b42" outline_custom_hover_background="#152b42" outline_custom_hover_text="#ffffff" align="center" link="url:https%3A%2F%2Fwww.sportyjob.com%2Ffr%2Fispo-career-days-college-information%2F|title:Infos%20pour%20les%20Ecoles%20%26%20Universit%C3%A9s|"][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row]

Applications Fitness & Santé : Comment la start-up Xendera a trouvé une niche et a conquis le marché

Sur les app stores, les magazines en ligne ou encore les réseaux sociaux : où que vous alliez, vous ne pouvez pas NE PAS les remarquer. Les applications santé et fitness – elles sont en plein boom. La promesse de s’entrainer à tout moment, de suivre vos résultats et de les partager – seulement ceux présentables, bien entendu – sont les bases du succès. Elles sont des outils pour motiver les gens à rester en bonne santé. La plupart d’entre elles partagent les mêmes ingrédients : choisissez un sport (course, entrainement technique, yoga), combinez-le avec les trajets/entrainements possibles et récompensez l’endurance et les évolutions des utilisateurs. De nos jours, les meilleures app prouvent leur position de leader : runtastic, maintenant détenue par adidas, Freelitics, MyFitnessPal et MapMyRun appartenant à Under Armour – pour ne nommer que celles-là. Avec ces leaders et le grand nombre de nouvelles applications sortant tous les jours, les innovations remarquables se font rares maintenant.Une exception à ce constat est l’application Française Xendera. Lancée en Avril 2016, elle a finalement atteint la première place en nombre de téléchargements dans la catégorie Santé en France le 10 Juillet 2017. Tout en étant dans un marché inondé d’applications de fitness de toutes sortes, xendera a trouvé une niche et l’a conquis. Son objectif de motiver les gens est toujours similaire, la différence réside dans son concept. Plutôt que de créer une communauté dans laquelle ses membres se motivent entre eux, xendera utilise de vraies récompenses pour la pratique sportive. Mais comment ?

Le concept de Xendera

Pour la faire courte : xendera récompense les différents entrainements sportifs avec des coupons. En s’associant avec des marques du secteur de la santé et du sport, les utilisateurs reçoivent des réductions pour leurs produits favoris. Pour cela, ils ont juste besoin de tracker leurs activités pendant quelques temps (vous allez voir pourquoi il y a besoin de plus d’un entrainement dans notre exemple). A l’avance, les utilisateurs choisissent leurs marques favorites. Ainsi, quand ils atteignent un objectif, ils ne reçoivent que des récompenses qu’ils aiment vraiment.Alors, de quoi avez-vous besoin pour obtenir un coupon ? Prenons la marque Skullcandy pour notre exemple : pour gagner 25% de réduction sur l’ensemble du magasin en ligne, un utilisateur doit courir 25km au total. Cela peut prendre quelques temps, en fonction de votre niveau de pratique, mais c’est un bon moyen d’épicer un peu votre entrainement avec un objectif supplémentaire pour la semaine ou le mois.
« Notre mission est de promouvoir un fitness impactant, d’agréger des données et de proposer la meilleure plateforme technologique pour intégrer les modes de vie actifs aux comportements de consommation. Tout en offrant une expérience véritablement unique à l’intersection de la vie et du fitness. »
De plus, l’application doit être combinée avec d’autres applications de fitness et des outils de tracking – comme un add-on, ainsi les utilisateurs peuvent continuer à s’entrainer comme ils le font d’habitude. Le partenariat avec d’autres marques et d’autres applications est probablement la raison de la popularité de xendera. Au lieu de développer un système entièrement nouveau, ils utilisent ceux existants et les améliorent – une stratégie gagnante pour les start-ups de tous les secteurs.

Faites partie de l’équipe et aidez Xendera à aller encore plus loin

Ce n’est pas une surprise qu’un business grossissant ait besoin d’une équipe de plus en plus grande. C’est pourquoi xendera propose 4 offres d’emploi pour son bureau à Biarritz, en France. Travailler à xendera signifie travailler dans une petite équipe passionnée qui travaille au développement de l’application. Venir s’assoir et attendre que le temps passe n’est pas une option là bas, vous devrez avoir une mentalité pragmatique et être motivé tous les jours pour améliorer xendera. Vous pensez que c’est exactement comme cela que vous voyez le travail ? Alors découvrez ces 4 opportunités de carrière excitantes :
  • Business Developper B2B pour l’Allemagne et le Royaume-Uni Promouvoir xendera en développant de nouvelles coopérations avec d’autres marques – c’est là la responsabilité d’un Business Developer B2B. Xendera recherche deux membres confiants pour leur équipe avec une forte motivation. Si vous êtes intéressé, ils embauchent un Business Developer B2B pour l’Allemagne et un spécialiste pour le Royaume-Uni. Au passage, ce que nous avons le plus apprécié dans cette offre d’emploi est ce conseil à la fin : « Secret talents accepted » - Montrez leur ce que vous avez !
  • Growth Hacker Avez-vous déjà entendu parler d’un Growth Hacker ? Pour nous chez Sportyjob, c’était la première fois. Vous vous attendez certainement à un poste en informatique ici, en vérité c’est un peu différent, le growth hacker est un spécialiste du marketing. Il utilise les différents canaux marketing pour aider xendera à grossir sur le marché. Votre tâche principale englobe le content marketing, en créant des blogs, des articles de presse et plus en promouvant l’application. Nous prendrions le job rien que pour le titre !
  • Stage : Community Management / Brand Content Cette offre concerne les étudiants qui veulent aller plus loin en devenant actifs, pas seulement en observant. C’est votre chance de gagner de l’expérience dans une atmosphère de start-up excitante et d’aider une jeune entreprise à grandir. En tant que stagiaire en Community Management & Brand Content au sein d’une petite équipe, vous serez responsable dès le premier jour de votre propre projet et tâches pour le community management de xendera. Une mentalité pragmatique et beaucoup de curiosité sont définitivement requis.

Timberland : Aller au delà des limites de la Durabilité et de la Responsabilité

Timberland est une marque de l’outdoor, une des plus fameuses dans le monde si ce n’est la plus connue. Une des raisons de cela, en dehors de la qualité de leurs produits, est leur engagement sérieux pour les causes environnementales et sociales. Aujourd’hui, Timberland cherche un manager « Durabilité et Responsabilité » (Sustainability and Responsibility Manager), le bon moment pour nous pour jeter un œil du côté de leur agenda. Alors comment Timberland améliore ses trois piliers principaux que sont l’outdoor, les produits et la communauté ? Comment vont-ils plus loin que les limites des engagements habituels ?

Le projet au long terme : l’agenda de Timberland pour 2020

Il y a déjà de cela plusieurs années, l’entreprise a changé sa production pour être plus durable, marquant une étape vers un traitement plus respectueux de l’environnement. En 2016, quand elle a lancé son site web responsable, Timberland a aussi annoncé plusieurs étapes pour améliorer sa stratégie. La marque de sport s’est fixé des buts ambitieux pour 2020 à propos de ses produits et de son environnement :
  • Tout le coton utilisé pour leur collection de vêtements sont supposés venir de cultures de Etats Unis éco-responsables
  • Chaque chaussure produite doit être composée de matériaux recyclés, organiques ou renouvelables
  • Tous les produits doivent être exempts de PVC ou de PFC
  • Timberland veut réduire sa consommation d’énergie de 10% au total et en obtenir 50% de sources d’énergie renouvelable
  • Planter 10 millions d’arbres

L’engagement social : Concentration sur un travail communautaire

Bien entendu, la responsabilité sociale est devenue une considération majeure pour les industries du monde entier, après les différents scandales de marques capitalisant sur des travailleurs des pays du tiers monde. Il est évident qu’en déclarant vouloir viser la responsabilité, Timberland aide aussi à prendre conscience et à sauvegarder les environnements de travail en collaborant avec des fournisseurs équitables. Ce qui fait toute la différence, est que Timberland se concentre spécialement sur les communautés locales – et les approches individuelles du sujet social.
  • My PlayGreen© est un programme qui établit des espaces extérieurs dans les zones urbaines, mettant en place des jardins communautaires et des parcs. Dans 5 villes d’Europe, ils veulent offrir aux résidents la possibilité d’accéder à de la nature et de l’air frais. Quelques choses qui sont rares dans les zones densément peuplées. Après Londres l’année dernière, le 19 Juillet 2017 le programme a commencé à construire à Milan. Ensuite viendront Berlin, Paris puis Barcelone.
  • Path of Service©: Pour appuyer les différents projets communautaires, les employés de Timberland s’engagent dans des services communautaire tout autour du monde. Jusqu’à aujourd’hui, ils ont déjà participé à hauteur de 1 000 000 heures dans leurs communautés – appuyés par leur employeur et l’équipe d’intendance mondiale. Au passage, le Path of Service célèbre son 25ème anniversaire cette année – d’une manière particulière : Durant 25 jours, les employés pourront prendre des jours de travail pour aller travailler volontairement dans leurs communautés.

Rejoindre l’équipe : Timberland recherche un « Sustainability & Responsibility Manager »

Pour ce poste, le manager est responsable de l’intégration de la stratégie S&R dans toute l’entreprise, acheminant l’information aux employés et aux clients. En tant que porte-parole des valeurs de Timberland, vous représenterez la marque sportive dans les conférences et les séminaires dans toute l’Europe. Vous travaillerez en lien direct avec les différents départements, des ressources humaines au marketing en passant par la production et la distribution, pour atteindre les objectifs pour 2020. Vous gérerez la communauté et les projets environnementaux, vous motiverez et créerez de l’engagement chez les employés en participant au Path of Service de Timberland ou aux différents programmes communautaires. Si vous vous sentez inspiré pour aider Timberland à atteindre ses objectifs de son agenda pour 2020, postulez à l’offre d’emploi en ligne ici.Plus d’offres d’emploi chez Timberland peuvent être retrouvé sur la page de l’entreprise ici.Une chaine de production parfaite du point de vue de la nature est presque impossible à atteindre, mais la vision de Timberland vise une solution qui se jouera très prochainement. Leur réussite fixera des objectifs pour l’ensemble de l’industrie, un développement que nous pouvons déjà observer chez adidas (Produits à partir de matériaux recyclés, leur programme « Run for the Oceans » et plus encore), Patagonia et The North Face, aussi. Avec de plus en plus de marques qui suivent le mouvement, cela définit de nouveaux standards pour la production et l’engagement tout autour du monde. Si vous souhaitez en savoir plus sur la responsabilité et la durabilité chez Timberland, consultez leurs objectifs et avancées sur leur site web « Responbility at Timberland » .

5 habitudes du matin qui boosteront votre productivité

La façon dont votre matinée se déroule impacte votre journée entière. Imaginez simplement vous être levé.e du mauvais pied, vous sentir fatigué.e toute la journée, être incapable de vous concentrer sur les choses importantes – cela va ruiner votre journée de travail à coup sûr (ou un jour de repos, aussi, bien entendu). Penser votre routine matinale vous offre l’opportunité d’une journée réussie – pour plus d’énergie, de créativité et une meilleure maitrise du stress. Peu importe que vous soyez un.e lève tôt ou que vous ne préfériez dormir un petit peu plus : Après votre réveil, partez avec le bon état d’esprit. Ces cinq points sont de bons moyens pour façonner votre matinée, et faire de vous une personne qui réussit plus dans son travail et dans sa vie. Ces points se retrouvent dans la routine matinale de beaucoup de personnes qui réussissent et sont des choses que j’ai moi-même trouvées bonnes pour mon bien être.

Ne repoussez pas le réveil

Même s’il peut être tentant de repousser le réveil pour 5 petites minutes supplémentaires (puis encore 5 minutes supplémentaires, encore 5 autres, etc…) essayez d’éviter cela. Déjà cela ne vous apporte pas plus de récupération effective supplémentaire que si vous vous étiez levé.e à la première sonnerie, mais en plus cela tue complètement votre motivation pour le reste de la journée. A titre de comparaison : Imaginez avoir un but ou un projet et vous que décidiez de le repousser encore et encore. Vous vous doutez bien que vous n’y arriverez jamais au final, non ? C’est la même chose avec le réveil. Décider de ne pas se lever quand il le faut perturbe déjà votre état d’esprit pour la journée. Si vous ne pouvez même pas vous lever, comment êtes-vous supposé.e avoir la volonté pour réussir vos objectifs ou vos tâches ? Vous lever avec la première sonnerie du réveil ou au moment où le soleil vous réveille (encore mieux !), poussera votre esprit à minimiser vos propres faiblesses.

Concentrez-vous sur vous-même et sur vos buts personnels

Nous avons tendance à perdre l’attention sur notre propre bien être et sur l’amélioration de nos vies quand on travaille pour d’autres. Nous réussissons à finir nos tâches et avancer dans nos projets et nous nous sentons bien pour ça, mais notre propre vie peut stagner. N’oubliez jamais, au grand jamais, de prêter attention à vous-même. Cela pourrait prendre quelques temps pour que vous vous y habituiez, mais essayez de vous réveiller un petit peu plus tôt que ce dont vous avez l’habitude. Plutôt que de vous lever, de vous préparer à aller au travail, trouvez un peu de temps dans votre agenda pour vous concentrer sur vous-même. C’est un peu de temps pour votre esprit avant que vous ne vous penchiez sur les tâches au travail. Cela signifie faire quelque chose pour votre esprit et votre cœur qui porteront haut votre conscience, votre propre valeur et – le plus important – votre humeur et votre motivation pour la journée. Cela peut être une petite marche, un moment à l’extérieur, de la méditation – ou tout simplement prendre un peu de temps pour faire un point sur vous-même. Vous pourriez définir vos propres buts, trouver quelque chose que vous voulez vraiment faire durant votre temps libre après le travail. Peu importe, du temps que c’est quelque chose pour vous et non pour votre travail.

Faites du sport

Pas besoin d’un gros entrainement. Tout le monde n’est pas un.e sportif.ve du matin (moi non plus, c’est clair). Cela ne veut pas pour autant dire repousser vos limites physiques dès le matin. Cela veut simplement dire « Bougez ! ». Sérieusement. Votre corps et votre cerveau sont complètement interconnectés et votre esprit vous remerciera BEAUCOUP. Si vous vous sentez déprimé.e, manquez d’énergie, ne pouvez pas vous concentrer – c’est probablement à cause d’un manque de mouvements. Faites circuler votre énergie en faisant un peu d’exercice – par exemple une routine matinale de yoga, une petite marche, un footing ou un tour en vélo, du surf – votre propre routine de fitness. Même un tout petit entrainement vous fera gagner en attention, en concentration et élèvera votre état d’esprit. Essayez !

Passez du temps avec ceux que vous aimez

Avez-vous de la famille ou un être cher ? Même si ce n’est que pour 5 minutes, connectez-vous avec ceux que vous aimez. Faites des câlins, avec vos enfants ou votre moitié, parlez de vos objectifs pour la journée, faites simplement quelque chose de personnel – et appréciez le moment que vous passez ensemble. Bien entendu, c’est parfait pour vos relations personnelles. Au-delà de ça, cela réduit énormément votre stress. Les tâches difficiles de la journée seront plus faciles à appréhender.

Commencez dès la nuit

D’accord, c’est en fait une étape un peu avant votre routine matinale. Nous savons tous qu’une mauvaise nuit de sommeil peut détruire notre matinée. C’est pourquoi il est important de vous préparer pour une bonne nuit de sommeil. Trouvez combien d’heures de repos vous sont essentielles pour que vous vous sentiez le mieux possible au réveil (en général, cela tourne aux alentours de 8 de sommeil) et tenez-vous y. N’utilisez pas votre téléphone ou votre ordinateur avant de vous coucher. Veillez à ce que votre chambre soit bien aérée. Avant de dormir, définissez comment vous souhaitez accomplir le lendemain – quels sont vos projets, quelles sont les choses que vous ne pouvez pas remettre à plus tard, qu’est-ce qui vous rendrait heureux.se – et écrivez-les quelque part. Nous avons tendance à perdre le fil quand le jour suivant devient un peu stressant ou parce qu’on a rêvé très activement. En faisant ça, vous vous souviendrez et serez capable de garder toutes ces choses en tête.

Créez votre propre routine

Les routines surpassent les mauvaises habitudes. Elle vont vous aider à être plus performant.e, à vous concentrer sur les choses qui vous sont importantes. Normalement, cela prend trois semaines pour être habitué à de nouvelles routines – ainsi préparez votre propre début de journée, écrivez-le quelque part et pratiquez-le jusqu’à ce que ça vous semble naturel. Définissez vous-même les choses à faire le matin qui amélioreront votre journée de travail et tenez-vous y. Cela doit être votre propre routine, car nous avons tendance à ne pas suivre celles que nous n’avons pas définies nous-même. Un exemple :
  1. Se lever avec le soleil et laisser entrer la lumière naturelle
  2. Prendre un verre d’eau
  3. Faire une session matinale de 20 minutes de yoga sur le balcon
  4. Prendre une douche
  5. Prendre un petit déjeuner sain et équilibré avec votre moitié
  6. Prendre 20 minutes pour suivre un cours en ligne pour apprendre quelque chose de nouveau
  7. Ecrire un peu dans son journal pour définir les objectifs de la journée
  8. Aller au travail

Comment les entreprises choisissent-elles leurs employés en 2017 – JobTrends 2017

Après le diplôme, il est temps de trouver son premier emploi et faire votre entrée dans la carrière de vos rêves. Nous essayons tous d’être parfaits dans nos CV, on veut faire bonne impression pour paraitre le candidat parfait pour notre futur emploi sportif. Mais écrire la candidature parfaite est loin d’être facile, particulièrement si l’on ne sait pas ce que l’employeur attends d’un candidat. C’est pourquoi l’institut allemand Staufelbiel Institut und Kienbaum a demandé à 297 entreprises comment elles choisissaient leurs nouveaux employés et quels critères étaient cruciaux selon elles pour être embauché. Grâce à l’étude JobTrends2017, nous avons un super aperçu de ce que les entreprises et les managers attendent des candidats.

Le CV laisse la première impression

Quant on reçoit des dizaines de candidatures pour un poste, la sélection doit être rapide. Les managers des ressources humaines ne prennent que quelques minutes pour présélectionner les candidats potentiels pour les entretiens d’embauche. C’est pourquoi ils se concentrent sur le CV pour la première impression.
« En moyenne les recruteurs passent moins de 2 minutes dans la phase de sélection, alors donnez-vous toutes les chances de succès. »Andy Gugenheimer dans Envie de travailler dans le sport ? Quelques conseils pour votre CV.
Alors, comment réussir ? Selon l’étude, votre CV doit être bien structuré et propre. Les erreurs d’orthographe, une mauvaise adresse ou contact sont des choses à absolument éviter. Aussi, les points suivants doivent en faire partie :
  • le dernier diplôme
  • les compétences linguistiques (connaitre une langue étrangère est toujours un plus)
  • dans les entreprises étrangère : les compétences en anglais
  • les expériences professionnelles, par ex. les stages ou les petits boulots
N’ayez pas peur si vos derniers résultats scolaires ne sont pas parfaits : les entreprises préfèrent les expériences professionnelles aux notes parfaites. Cependant, cela ne veut pas dire que la lettre de motivation n’est pas importante. Plus de 70% des recruteurs de personnel prennent leur décision en se basant sur elle. Important : gardez la personnelle, pas de copier-coller. Au-delà de ça, de plus en plus d’entreprises acceptent les candidatures sans photos, mais 82% sont encore convaincues que cela complète la candidature.

Les compétences générales comptent

Laissez votre candidature parler à votre place. Elle ne devrait pas montrer que votre expérience et vos compétences techniques, mais aussi vos qualités personnelles. Les compétences générales sont un critère crucial pour tous les emplois. Les recruteurs de personnel veulent voir votre
  • initiative
  • engagement
  • compétence de communication
  • esprit d’équipe
  • orientation vis-à-vis de la performance
  • facilité d’apprentissage
Pour en nommer seulement quelques-unes. Tout ceci est important pour 90-100% des entreprises.

Economie, informatique ou ingénierie ? Ce que les entreprises recherchent

L’étude a demandé aux entreprises de différents secteurs industriels (automobile, banque, chimie, pharmaceutique, consulting, vente et informatique) après quelles études elles recrutaient. Majoritairement, les candidats les plus recherchés sont les économistes. Mais les diplômés en informatique et ingénierie ont aussi beaucoup de possibilités d’emploi dans tous les secteurs. Bien entendu, cela diffère beaucoup selon le secteur. Dans la chimie et l’industrie pharmaceutique le profil le plus recherché est le scientifique – juste après les ingénieurs.

L’étude de Staufenbiel : Plus d’informations

Les questions posées concernent aussi les salaires en début de carrière et les stages, aussi bien que les contrats, les avantages et plus encore. Si vous voules en savoir plus sur les attentes des entreprises en 2017, vous pouvez trouver le rapport complet de l’étude téléchargeable en pdf ici.

Une nage de 160km de Cuba à la Floride : Les leçons à retenir de la nageuse de 64 ans Diana Nyad

Connaissez-vous Diana Nyad ? Elle a effectué un voyage à la nage de 160km de Cuba à la Floride à l’âge de 64 ans, pour la première fois de l’histoire. Elle a accompli ce que les nageurs professionnels ont essayé depuis 1950, mais n’y sont jamais parvenus. Quand j’ai entendu son Ted Talk « Never, ever give up » (Ne jamais abandonner, jamais), cela m’a laissée en admiration en me demandant comment une femme âgée de 64 ans pouvait réussir cela. Une épreuve terrible que, peu importe le sexe ou l’âge, personne n’avait fait avant. Elle a réussi en s’entrainant et en essayant encore et encore. C’est l’inspiration de la semaine, ou même, une inspiration pour toute la vie.Même après avoir raté 4 fois avant, elle est restée sur son objectif. Et en n’abandonnant pas, au bout d’un moment, Diana Nyad l’a fait. En écoutant attentivement son discours, on note 6 points essentiels pour apprendre quels sont les mantras de motivation pour réussir dans ce que vous voulez. Avant de continuer à lire, gardez à l’esprit que son exemple ne s’applique pas seulement au sport. Il s’applique à tout ce que vous pouvez envisager, que ce soit vos passions ou votre carrière.

N’abandonnez jamais, jamais

Ces mots ont été les premiers qu’elle a exprimés juste après avoir atteint le rivage. Il était déjà incroyable qu’elle puisse parler après une nage de 50 heures, elle a choisi ses mots avec sagesse. Peu importe que son entrainement ait été intense, elle a tout de même échoué 4 fois avant de finalement réussir la distance entière. Même si tout le monde autour d’elle a pu lui dire qu’elle n’avait aucune chance de réussir, aussi bien les gens proches d’elle que les experts.
« Quand j’ai passé la soixantaine, ce n’était pas seulement pour l’accomplissement athlétique, ce n’était pas l’égo de dire ‘je veux être la première’. Ça a toujours été un peu là c’est indéniable. Mais c’était plus profond. C’était ‘combien de temps de vie il reste là ?’ » -Diana Nyad
Quand vous désirez quelque chose aussi fortement, vous devez vous battre pour elle, ne jamais perdre la piste de vos objectifs. Vous devez vous remettre après que vous échouez. Rester droit et fort et croire en vous-même, peu importe ce que les autres disent.

Trouver une voie

Une des raisons qui a amené Diana à réussir, a été sa playlist. Concentrer son attention sur « Imagine » de John Lennon l’a aidé à ne jamais abandonner et à endurer l’hypothermie, les douleurs musculaires, les piqures de méduses et bien plus encore. Ça a été sa façon de le faire. Bien entendu, il y a bien d’autres facteurs – une équipe, des fonds, beaucoup d’entrainement, un bon état d’esprit. Cependant, ce sont les petites choses qui font la différence. Alors, trouvez un moyen de réussir ce qui vous semble aujourd’hui impossible, que ce soit à cause de ressources ou compétences insuffisantes. Pour la plupart des problèmes, particulièrement ceux liés au sport ou au travail, quelqu’un a déjà trouvé des solutions. Soyez à l’affut et adaptez-les à vous-même – améliorez les par les petits détails qui font de votre manière de faire une manière différente des autres.

Discipline et préparation

Cela doit être clair comme de l’eau de roche que la préparation et l’entrainement sont les facteurs clé d’une nage de 160km. Diana était une nageuse professionnelle jusqu’aux années 70. Après une pause de 30 ans, elle a démarré un entrainement intense – pas seulement de son corps, mais aussi de son esprit. Chaque jour de chaque année. Sans discipline, apprendre de nouvelles compétences prends énormément de temps (voir n’arrive jamais). L’endurance est importante pour courir un marathon, mais elle est aussi essentielle pour évoluer dans votre travail.

Vous n’êtes jamais trop vieux pour réaliser vos rêves

Evidemment, poursuivez vos rêves quel que soit votre âge. Il n’y a pas de trop vieux.

Si vous échouez, ce n’est pas grave

Avoir peur d’échouer est ce qui nous maintient pour la plupart dans le confort de notre chez nous, nous faisant rater de belles opportunités. Dans la vie, mais aussi dans votre carrière : un nouveau job, votre propre start-up ou une carrière d’auto entrepreneur. Il existe un livre très connu à propos de Steve Jobs par Jeffrey S. Young nommé d’après la célèbre citation de Jobs « The Journey Is The Reward » (Le voyage est la récompense). Parfois vous ne parviendrez pas à réussir, à cause de circonstances internes ou externes. Mais, vous aurez déployé beaucoup d’efforts pour cela, vous vous serez développé et serez devenu un meilleur vous-même. Personne ne pourra jamais vous enlever ça.
« Et quand vous atteignez l’horizon, comme je l’ai prouvé, vous ne pouvez toujours pas y arriver. Mais quelle formidable construction de l’esprit vous avez laissé ; quelles fondations avez-vous déployé pour ces horizons. » - Diana Nyad

Votre équipe vous supporte

Rappelez-vous, Diana Nyad n’a jamais été seule. Ni le jour de son expédition, ni les jours de sa préparation. Ils l’ont fait ensemble et seule elle n’aurait probablement jamais pu. Comme nous l’avons appris dans « Comment trouver l’emploi de vos rêves ? » , vous êtes comme les gens qui vous entourent. Une équipe de personnalités diverses peut vous donner de nouvelles manières de voir le succès, rester à vos côtés pour vous donner des conseils d’expert. Ou même seulement vous motiver suffisamment les jours où tout semble courir à l’échec. Quoi que vous vouliez atteindre, vous aurez besoin d’une bonne équipe.Pour résumer, le mantra pour obtenir ce que vous voulez est : Croyez en vos rêves, travaillez dur, n’abandonnez jamais et entourez-vous d’une équipe qui puisse vous soutenir. Photo par Gage Skidmore de Peoria, AZ, Etats Unis d’Amérique