Pourquoi votre diplôme importe peu, ou : Comment déterminer vous même votre carrière

La façon dont on peut changer totalement la direction de notre carrière est majoritairement une question de motivation. Il y a plus de 20 ans, les choix que vous pouviez faire durant votre adolescence pouvaient décider de votre future carrière. Cependant aujourd’hui vos études et vos stages peuvent être réduits à de simples direction tout au mieux.Ceci est un plaidoyer à tous les libertaires et latitudinaires ici présents : Suivez vos passions et trouvez un boulot en dehors du spectre de vos études. Laissez nous vous raconter pourquoi – et comment.

Dois-je être courageux ? Les avantages des passerelles alternatives

Une étude de 2010 a trouvé que seulement un quart des diplômés d’universités travaillaient dans le même secteur que celui de leurs études. En conclusion, 75 % des sortants finissent par utiliser les compétences qu’ils ont apprises dans des domaines complètement différents – par exemple le secteur des sports : « Il y a eu plus d’arrivants depuis des filières parallèles, particulièrement dans des départements comme le e-Commerce, le digital, la vente et le marketing. Quelque chose qui aurait été impossible dans le passé. Les temps changent. » nous dit Andy Gugenheimer, recruteur professionnel et fondateur de Sportyjob.Une simple recherche dans notre propre base de données de candidats nous démontre la variété des profils. Bien entendu, il y a un certain nombre de diplomés qui ont fait leurs étude dans le sport, le business mais aussi des ingénieurs, des biologistes, des enseignants, des psychologues… Ce que nous voyons là dedans, c’est tout un dégradé multicolore de compétences et d’expériences – un avantage certain pour toutes les entreprises.Les embauchés issues de filières parallèles apportent avec eux de nouveaux talents : Ils introduisent des techniques pour résoudre les problèmes qui sont en dehors des schémas habituels, en utilisant des méthodes d’autres secteurs ou juste une approche complètement différente des différents challenges. De plus, ils entretiennent leur motivation et leur passion car ILS choisissent ce qu’ils veulent être, ce qui transmet de l’énergie à tout le reste de leur équipe.Simplement embaucher la personne avec le plus d’expérience dans un domaine peut coûter beaucoup à certaines entreprises. La diversité est la clé de voûte d’une équipe où chaque élément vient compléter les autres avec ses différentes compétences.

Comment trouver un emploi en dehors de votre domaine de formation

Puis-je me faire embaucher sans avoir le bon diplôme ou la bonne expérience pour le job ? Bien sûr ! Ce sera un challenge de convaincre un recruteur que vous êtes le candidat parfait. Mais avec une combinaison de passion, d’organisation, d’effort et d’endurance, vous pourrez réussir. Cela repose sur vous.

1. Tout commence par votre propre volonté

Rien ne vous oblige à continuer à travailler pour un poste qui ne vous plaît plus et qui ne vous apporte pas les avantages que vous recherchez. Choisissez une nouvelle destination et prenez la direction que vous voulez. Cela demande beaucoup de volonté et de force d’esprit, mais cela changera votre vie pour le meilleur.

2. Définissez vos objectifs

Quelle est votre passion ou par quoi êtes vous intéressé ? Y a t-il une entreprise particulière, un département, un poste … auxquels vous pourriez rêver ? Définissez vos objectifs et voyez ce qu’il en coûte. Si vous manquez de compétences ou de connaissances, vous savez ce qui suit : investissez en vous même.

3. Gagnez les compétences nécessaires

Même sans avoir fait d’études sur un domaine particulier ou sans avoir travaillé sur le sujet avant, vous pouvez acquérir les bases nécessaires vous même pour évoluer. Vous allez devoir investir du temps (et de l’argent) et faire face à beaucoup de travail additionnel. Faites la liste des compétences requises et obtenez les. Vous voulez programmer des sites web ? Apprenez le HTML en autodidacte. La vente en ligne ? Découvrez le SEO directement auprès de Google. Une bonne manière d’y arriver est la galaxie des cours en ligne – dont voici quelques plateformes qui proposent des cours payants ou gratuits : Formez-vous en ligne avec ces 5 plates-formes : Gardez votre tête jeune et dégourdie
 - certaines d’entre elles proviennent même d’universités renommées. Souvenez vous simplement : vous pouvez essayer n’importe quelle discipline – et la faire vôtre.

4. Croyez en vous même : mettez en avant vos propres compétences

« Tout ce qui peut étoffer un CV est utile – et vous pourriez en arriver à des entretiens qui ne sont plus ce que vous auriez attendu. », estime Andy. Si vous manquez d’expérience, donnez au recruteur quelque chose d’autre avec laquelle il pourrait rebondir.Comme nous l’avons dit plus tôt, les arrivants de filières parallèles transportent avec eux une variété de savoirs faire d’autres secteurs. Que ce soient des compétences supplémentaires en langues, des techniques d’analyse, de communication – vous avez forcément un certain nombre de talents. Croyez en eux.Par exemple, les baristas ou les serveurs possèdent souvent une résistance extraordinaire au stress et ont beaucoup de compétences sociales. Ils sont très orienté vers les services, sont fiables dans la prise en compte des demandes des clients et résolvent des problèmes quand les choses ne sont pas telles qu’elles avaient été prévues. Du pain béni pour n’importe quel service de ventes.

5. Montrez votre passion

Rien ne flatte plus un manager que quelqu’un qui est passionné par son travail avec lui. Depuis que vous avez décidé de changer votre vie et de vous lancer dans une formation pour correspondre aux besoins, faites les valoir. Dans votre lettre de motivation ou bien durant l’entretien, faites savoir ce que vous avez appris et ce que vous avez réalisé. Un bon moyen d’y arriver est de venir avec un CV video. Cela ne va pas seulement faire impression, mais aussi montrer vos compétences sociales et de communication et votre motivation, au lieu de ne faire que simplement lister sur un papier vos compétences techniques.Si vous voulez tenter votre chance, lisez notre guide Comment faire un CV vidéo – Vos 3 minutes pour briller.

Sport Job Day : La boussole pour votre carrière dans l’industrie sportive française

Sport Job Day: Our recruitment event on the 13th of June in Paris
Jusqu'où votre diplôme ou votre apprentissage pourra-t-il bien vous amener ? Le Sport Job Day c'est votre chance de définir la suite de votre parcours.Venez prendre part à cette journée le 13 Juin 2018 à Paris et présentez-vous à des recruteurs de l'industrie des sports française.

Présentation du Sport Job Day

Le Sport Job Day est un évènement de recrutement pour les jeunes adultes et les apprentis avec un style de vie actif et qui désirent démarrer une carrière dans le sport. Le 13 Juin 2018, des entreprises et des jeunes concernés par leur avenir viendront se rencontrer au Stade Jean Bouin à Paris pour faire connaissance et se connecter.Cette dernière décennie, le secteur sportif a été l'un des plus gros employeurs en Europe, offrant plus de 200 000 emplois rien qu'en France. Un développement qui résulte de l'ouverture de multiples postes à des jeunes diplômé sortants des écoles et des universités - et qui est une raison de dédier un évènement complet de recrutement au secteur sportif en particulier. Non seulement les jeunes diplômés intéressés auront l'opportunité de s'informer sur les possibilité de débouchés et sur les différents métiers, mais aussi pourront participer à des ateliers et des interviews avec des recruteurs.

Le programme

Comme lors d'un salon, les marques sportives se présenteront dans des stands personnalisés, donnants un aperçu de leur environnement de travail ainsi que leurs opportunités d'emploi et de formation. Les équipes des ressources humaines seront là pour répondre à toutes vos questions – et vous faire gagner des contacts précieux.En 10 minutes d'Entretitens en Speed Dating, les candidats et les entreprises s'engageront dans un dialogue droit-au-but pour en apprendre plus sur les caractères et qualités de chacun – une manière rapide mais efficace de savoir si le courant passe.C'est un lieu pour apprendre : durant des conférences, des professionnels feront des présentations de sujets leur étant liés, par exemple les nouvelles professions dans le secteur sportif, ou donneront des conseils pour conquérir le marché de l'emploi sportif international. Participez activement à des ateliers avec des recruteurs pour amener vos futures candidatures et entretiens à un nouveau niveau.

Le Sport Job Day en bref :

 

Les détails

  • Quand : 13.06.2018
  • Horaires : 10:00 - 17:00 h
  • : Stade Jean Bouin – Paris
Un évènement pour les francophones  
  • étudiants
  • apprentis
  • jeunes et nouveaux diplômés
Le programme
  • Speed Job Dating: présentez-vous en 10 minutes
  • Ateliers : Apprenez comment postuler auprès des recruteurs de l'industrie sportive
  • Exploration : du business sportif, de l'emploi et des possibilités de formation

Comment participer

Tout ce dont vous avez besoin est de votre CV et de votre confiance en vous le jour de l'évènement ! Si vous souhaitez participer au Speed Dating, inscrivez vous en avance : S'inscrire au Sport Job Day Après vous être enregistré, vous aurez la possibilité de joindre votre CV – nous utiliserons ces données pour vous trouver des entreprises qui correspondent à votre profil. Dans les prochaines semaines, vous recevrez des nouvelles à propos du déroulement du Sport Job Day, plus d'informations sur les entreprises participantes et votre rendez-vous pour un entretien.La participation est, bien entendu, complètement gratuite.

Pour les employeurs

Pour les entreprises intéressées pour prendre part au Sport Job Day, veuillez trouver les différentes possibilités de participation sur le site de l'évènement.
En savoir plus sur le Sport Job Day sur le site mis en place par les deux organisateurs Union Sport Cycle et Sportyjob : Sportjobday.com

Cette année où ISPO Munich est devenu un évènement de recrutement

Il est impossible de prédire à quel point un évènement tel que le salon ISPO Munich 2018 peut changer la direction de votre vie professionnelle. Les visiteurs de de ce lieu de rencontre pro savent que c'est une plateforme pour établir des contacts forts et si vous êtes suffisamment persévérant, vous pouvez même en revenir avec une proposition d'embauche dans la poche. Quoiqu'il en soit, l'ISPO Munich de cette année a offert une approche directe de la connexion entre les entreprises et les talents.En utilisant simplement les murs des différentes halles pour afficher des offres d'emploi attractives de l'industrie du sport Européenne, l'annuaire d'annonces numérique ISPO Job Market a pu avoir son propre kioske durant le salon. Et probablement celui le plus vu. Alors qu'il aurait été impossible de suivre et interpeller tous les visiteurs de l'évènement dans les lieux de passage, nous sommes confiants en le fait que des offres internationales ainsi que des profils d'entreprises ou d'établissements d'enseignement ont pu attiser la curiosité de la majorité des gens présents.

Un succès remarquable

Durant les 4 jours entre le 28 et le 31 Janvier, 84 000 visiteurs de 120 pays ont pu participer au salon, augmentant notablement la renommée internationale de l'évènement. Après tout, il y avait beaucoup de choses à voir : 2 801 exposants étaient présents pour mettre en avant les tendances du moment dans les sports d'hivers, l'outdoor, le fitness et plus encore. De plus, le Job Corridor (couloir de l'emploi) mis en place par ISPO Job Market et Sportyjob a pu présenter concrètement à tous et toutes les différentes opportunités de carrière dans ces domaines, ainsi que plusieurs programmes d'études d'écoles ou universités liées aux sports dans le monde entier, de Cologne à l'Oregon en passant par Madrid et Paris.
En repoussant les limites du medium imprimé, toutes les affiches présentées étaient combinées à un QR code redirigeant vers le job board numérique ISPO Job Market. Par ce biais, toute personne intéressée par une carrière particulière pouvait en savoir plus directement sur son appareil mobile ou bien être informée des autres opportunités similaires. Un service qui s'est traduit par la consultation des différentes pages disponibles plus de 16 000 fois.

Créativité et exception synonymes de réussite

Au-delà de fournir des informations précieuses à propos des carrières professionnelles, le salon ISPO Munich 2018 nous a permis d'avoir un aperçu actualisé de l'état du développement dans le recrutement de l'industrie sportive en 2018.Le marketing est toujours autant en croissance dans le monde l'emploi – une tendance qui se retrouve aussi en dehors du business sportif. Avec environ 1/3 des offres présentes sur le Job Wall venant du secteur créatif, le besoin et l'importance des équipes marketing dans les entreprises modernes se voit plus que jamais. Par chance, il se trouve que c'est une tendance qui trouve son écho auprès des visiteurs qui choisissent aussi plus souvent d'en savoir plus sur ces offres.L'autre moyen mis en place pour attirer plus d'intéressés et de candidats est l'exception. Même dans un secteur professionnel tel que le recrutement, les employeurs ont besoin de se démarquer pour faire impression. Ce n'est donc pas une surprise que l'annonce du fabricant de sac de couchage allemand Prodecon ait eu autant de succès. "Wir suchen noch ein Sackgesicht!", qui peut se traduire par "Nous recherchons une nouvelle tronche de sac" (en allemand, "Sackgesicht" serait littéralement "face de sac"), a pu faire s'arrêter, rire les visiteurs, et finalement marquer les esprits. Cela prouve encore une fois que le recrutement a plus que jamais besoin d'un rafraichissement en 2018, les offres classiques prenant de plus en plus une place de second plan.
Au passage : A propos de ISPO Job Market “ISPO a toujours été un instrument de choix pour débuter une carrière réussie et pour placer les candidats sur des emplois excitants” La citation de Tobias Gröber, Président du groupe ISPO, est aujourd'hui plus que jamais véridique. Le plus grand réseau de l'industrie sportive a toujours connecté les professionnels avec les marques les plus excitantes – et naturellement ceci amène régulièrement à des propositions d'emploi concrêtes. En 2016, ISPO a décidé de mettre activement en relation les employeurs et les talents : Ils se sont associés avec Sportyjob pour améliorer leur catalogue avec un service de recherche d'emploi. Ils ont créé le portail professionnel ISPO Job Market, mettant en avant des offres d'environ 220 entreprises du monde entier et utilisé par à peu près 26 000 candidats actifs.

Innovation, Interaction, Immersion : Le futur du Retail dans les concept stores de Salomon

Alors que la vente sur internet n’en fini plus de gonfler, les magasins physiques doivent souvent se battre pour rester en vie. Les nouveaux concept stores de Salomon, au contraire, ne sont pas simplement des survivants, mais aussi des champions de l’évolution.Plutôt que de ne s’appuyer que sur des ventes pures, le Concept Store vise à mettre en place une zone d’interaction numérique et de confort pour ses clients et ses employés, fusionnant les deux mondes du shopping en ligne et du shopping physique.Leur prochain magasin à Paris ouvrira dans une quinzaine de jours, apportant ce nouveau concept en France. Pour l’occasion Salomon recrute 5 Conseillers de Ventes, un poste qui implique maintenant plus que ce que son intitulé peut laisser supposer.

Apprendre, Partager, Progresser, Jouer, Vivre : Le magasin numérisé

Salomon rafraîchit le concept de la vente au détail avec une avancée innovante : Leurs magasins sont entièrement numériques, connectant sans frontière en ligne et hors-ligne. La vente pure et dure laisse la place à un mode de rencontre plus émotionnel dans le magasin. Celui-ci devient une destination pour s’informer sur une communauté, la ressentir et s’y intégrer – apprendre, partager, progresser, jouer, vivre.
Les ventes devenant secondaires, les clients peuvent simplement venir s’informer en détail sur leur équipement sportif. Les informations qu’ils trouvaient habituellement en ligne sont disponibles sur des écrans tactiles, enrichies par les connaissances professionnelles des conseillers de vente formés – les avantages des deux canaux combinés.Avec de grands écrans qui diffusent des clips vidéo de course, d’escalade et de sports d’hivers, des zones d’essayage de chaussures et des vitrines de produits, les visiteurs du magasin et les conseillers de vente ont l’opportunité de se rencontrer et d’échanger. Tout en étant constamment immergés dans l’ambiance des Alpes Françaises.

Soyez l’un des 5 Conseillers de Vente à Paris

Avec l’ouverture prochaine du magasin à Paris, Salomon offre une grande opportunité de rejoindre sa marque et d’explorer son nouveau concept : « Nous construisons une équipe solide dotée de différents profils et expertises (VM, MKG, Numérique, Opérations, Chaussures). Nous recrutons actuellement 5 conseillers de vente désirants se lancer dans ce projet en cours. » (Michael, Store Manager)Chacun des postes en lui-même est unique : Etant donné que le magasin est séparé en différentes destinations sportives, chaque futur talent est entraîné dans différents secteurs. Votre passion fait évoluer votre carrière aussi bien dans la course, l’outdoor ou les sports d’hivers. Cette passion est aussi ce qui repousse les frontières de votre emploi au-delà d’un simple travail : Vous serez Ambassadeur ou Ambassadrice de la maxime du sport et de Salomon : « Time to play ». C’est votre connexion à une communauté passionnée de sports, dans laquelle vous vous intégrerez et aurez des relations.
« Nous cherchons à attirer des personnes passionnées tournées vers l’outdoor qui utilisent nos produits dans les montagnes et chez elles. Aussi, c’est un lieu qui attire de nombreux touristes tous les ans. Notre objectif est d’attirer aussi ces consommateurs – en un certain sens c’est dans ces magasins phares qu’ils pourront avoir leur premier contact avec la marque. » (Michael, Store Manager)
Êtes vous passionné et prêt à rejoindre le concept store Salomon ? Retrouvez la description du post et les possibilités de candidature ici : Conseillers de vente (H/F) chez Salomon

Tout à propos de Salomon

La marque est l’un des leaders mondiaux de création de matériel pour la montagne. Honorant ses racines, la maison mère est située à Annecy, dans les Alpes Françaises, où elle a été fondée en 1947 par François Salomon. Etant l’inventeur des fixations de ski modernes, jusqu’à aujourd’hui Salomon a toujours été précurseur dans l’innovation des produits pour les sports d’hivers.Depuis 2005, Salomon fait partie du groupe d’équipements sportifs mondialement connu Finlandais Amer Sports qui comprends aussi les marques Wilson, Atomic, Arc’teryx, Mavic, Suunto et Precor.En vendant ses produits dans ses propres concept stores, magasins d’usine et magasins en ligne, ses produits sont disponibles dans 34 pays. En 2016, Amer Sports employait plus de 8 500 personnes dans le monde entier, 3 200 d’entre eux en Europe.

Jobathlon: Ça a matché entre Decathlon et ses futurs coéquipiers !

Ce samedi, plus de 150 candidats ont participé au premier Jobathlon à Bordeaux-Mérignac, en France. Cet évènement de recrutement innovant organisé par Decathlon et Sportyjob est le début d’une grande série en France : Plutôt que de recourir au processus habituel de candidature, les participants auront la chance d’obtenir l’emploi de leurs rêves d’une façon sportive et ludique.

Le prérequis : une passion pour les sports

Dans le magasin Decathlon de Bordeaux-Mérignac, les candidats et candidates ont pris part à des ateliers dynamiques d’une demie journée pour mettre en pratique leur esprit d’équipe et leur mental. Sur le principe des centres d’évaluation, ces ateliers sont conçus pour donner un aperçu de la personnalité des participants. « Le Jobathlon est une opportunité unique d’explorer le meilleur d’un candidat et de ses capacités », nous dit Stéphane Janssoone, codirecteur de Sportyjob. Ainsi, la passion, l’engagement et le travail d’équipe accompagnent le CV, les qualifications et les références. « Le diplôme le plus important pour nous est bien celui du sport ! », souligne Romain Gravigny, Leader du magasin Decathlon de La Rochelle. Les jeux, dont par exemple le Kin-Ball, ont été combinés à des entretiens de 30 minutes, donnant aux candidats et aux recruteurs l’opportunité de faire connaissance en direct.

« Ca a matché ! »

En tout, une trentaine de postes de responsables de rayon, répartis dans le sud-ouest de la France, ont été décrochés. Selon Vincent Laliche, le RH de Decathlon coresponsable du Jobathlon, déclare que « ça a matché entre nous et beaucoup de ces candidats ». Le Jobathlon a prouvé la réussite et le caractère innovant de son approche du recrutement, aussi bien pour les postulants que les recruteurs.[vc_row][vc_column][vc_gallery type="image_grid" images="25233,25222,25219,25216,25213,25210,25207,25204,25201,25198,25195,25192,25189,25186,25183,25180,25177,25174,25171"][/vc_column][/vc_row]

Dormez pour atteindre des sommets : Comment les entreprises sportives aident leurs employés à se reposer

La pratique du sport et les activités physiques en général sont connus pour être un facteur important de la réussite dans notre emploi sportif et notre vie en général. Mais une autre consideration tout aussi importante à ne pas négliger est le fait d’avoir une bonne nuit de sommeil et/ou une bonne sieste en journée. Malheureusement, au 21ème siècle le sommeil est souvent mis de côté en raison de plus grandes charges de travail, une plus grande concentration sur la carrière et aussi aujourd’hui les médias sociaux. Durant les 60 dernières années, notre société a réduit son temps de sommeil moyen par nuit de 8h par nuit à seulement 6h30, ignorant l’importance d’un cerveau bien reposé. Ce qui en découle est une privation de sommeil dans de nombreux pans de notre société, résultant en des problèmes de santé mentale et physique. Même les plus petits effets d’une insuffisance de sommeil se ressentent négativement dans nos tâches journalières, nous laissant déconcentrés et improductifs au travail. Une conclusion logique est donc que, être bien reposé est important pour votre travail – quelque chose que de plus en plus d’entreprises sportives comprennent.

Que se passe-t-il quand nous dormons ?

Même de nos jours, les neuroscientifiques n’ont pas encore découvert complètement ce qu’il se passe dans notre cerveau pendant que nous dormons. Il existe quelques théories qui semblent corroborer les résultats et les sensations que vous avez peut-être déjà pu remarquer vous-même. Il semble que durant la phase de sommeil, notre cerveau traite toutes les impressions que nous avons pu avoir durant la journée, que ce soit consciemment ou inconsciemment. Quand vous dormez, les choses que vous avez apprises sont compilées dans la mémoire. Quelque chose que vous avez probablement déjà remarqué est la façon dont l’activité de votre cerveau peut vous fatiguer – qu’à la fin d’une journée stressante vous ne pouvez plus vous concentrer et avez des problèmes pour mémoriser de nouvelles choses. Ainsi durant la nuit, ou une petite sieste, votre cerveau est capable de se recharger à nouveau, pour avoir à nouveau les ressources pour fonctionner correctement. En conséquence, si vous arrivez à vous reposer suffisamment pendant la nuit, votre concentration et votre conscience de votre environnement seront augmentés. Vous serez plus créatifs, sociaux, productifs, meilleurs en résolutions de problèmes, pour ne donner que quelques exemples. D’un autre côté, votre niveau de stress se réduit, donnant une humeur plus équilibrée et de ce fait de meilleures dispositions pour prendre des (bonnes) décisions. De manière générale, votre esprit et votre corps sont plus sains.

Comment les entreprises sportives soutiennent le repos de leurs employés

Les entreprises sportives modernes se concentrent de nos jours beaucoup sur le bien être de leurs employés. Ce ne sera pas une surprise pour vous si je vous dit que la plupart ont mis en place des zones dédiées au fitness et à l’entrainement, des studios de yoga ou encore des installations sportives spéciales comme un mur d’escalade (adidas) ou un skatepark (Quiksilver). Mais au-delà, de nombreuses entreprises proposent des horaires flexibles qui s’adaptent à votre train de vie, selon que vous soyez plutôt du matin ou de l’après-midi. Mais il y en a encore d’autre qui poussent le bien être de leurs employés à un tout autre niveau, sachant bien mesurer l’importance du repos et du sommeil pour augmenter la productivité, la créativité et le bonheur global des travailleurs. La mode des zones de sieste que l’on peut retrouver par exemple chez Google, Uber et compagnie, a aussi été adaptée pour les entreprises de l’industrie des sports, dont trois qui intègrent les pauses siestes au travail parfaitement.

Adidas

adidas, à Herzogenauch a plus ou moins « tué » l’espace de travail habituel quand ils ont développé le concept « My Arena » en 2015. Plutôt que de travaille à leur bureau, les employés dans le bâtiment « Pitch » peuvent choisir un bureau libre tous les jours, disposent d’une salle de jeu, de salles de brain storming à 360° et de toutes autres sortes de choses qui créent une atmosphère de travail stimulante. Au-delà de la possibilité de travailler dans un environnement libre, ils ont aussi réalisé l’importance du repos entre les heures de travail : « Utiliser de courtes pauses pour se revitaliser aide activement à rester concentré et créatif ». C’est pourquoi leur zone de récréation a une salle équipée de chaises de massage pour faire de courtes siestes et récupérer au milieu d’un jour de travail chargé.

Nike

Là où il y a adidas, Nike n’est jamais très loin. Selon Forbes, Nike est l’employeur numéro un de l’industrie du sport aux USA. Leurs employés sont satisfaits par l’atmosphère de travail qui y règne et les bénéfices associés. Le plus important est sûrement leur attitude à encourager les employés à bien se reposer : dans leur quartier général en Oregon, ils mettent à disposition des lieux confortables pour leurs équipes. Dans des chambres calmes avec des lits confortables et de la musique douce, il est autorisé de faire la sieste et de regagner de l’énergie pour les projets à venir.

Puma

Puma a structuré ses avantages en 4 piliers principaux pour garantir la satisfaction de ses équipes. « Nous ne pouvons pas avoir de bonnes performances tant que nous ne nous sentons pas à l’aise dans notre environnement, et les entreprises qui souhaitent garder leurs employés sur le long terme devraient faire attention à ce fait. » En plus des avantages sociaux et structurels, Puma se concentre beaucoup sur la santé mentale et physique, offrant des activités sportives et de loisir tout comme des massages et des physiothérapies pour réduire le stress. Leur pilier « bien être mental » utilise une approche extraordinaire pour relaxer l’esprit de leurs équipes même en dehors du travail : en offrant des entrainements spéciaux sur la manière de gérer le stress ou d’avoir un meilleur équilibre de vie, ils soutiennent activement la possibilité de leurs employés à se reposer après le travail et mieux dormir la nuit.

Le guide ironique pour réussir son embauche quand on est pas qualifié

Probablement tout le monde a été refusé pour un job au moins une fois dans sa vie. La raison principale est le manque d’expérience ou un.e autre candidat.e plus qualifié.e. Bien, mais ce n’est pas le moment d’abandonner ! Si vous souhaitez commencer votre carrière de rêve et être débarrassé.e de toutes ces candidatures, vous devez parfois penser en dehors des clous. Vous vous attendez peut-être ici à recevoir les conseils habituels comme « utilisez votre réseau au mieux », « apprenez quelques compétences extraordinaires », ou encore « pimentez un peu votre candidature » - et bien non, nous en avons assez de ces conseils à deux euros ! Maintenant, il est temps d’imaginer quelques moyens non conventionnels (immoraux ?) d’obtenir ce que vous voulez.

L’histoire de Mrs. Doubthire

Même si nous avons tous regardé Robin Williams devenir une charmante vieille dame pour voir ses enfants après son divorce, la plupart n’a pas compris le crai message de ce film merveilleux. Vous avez peut-être vous aussi naïvement cru que c’était simplement une histoire toute faite pour parler de la séparation et de ses effets sur la famille. Et bien, vous vous êtes fourvoyé pendant des années ! En réalité, ce film dépeint un super moyen de décrocher un job que vous désirez vraiment : avec un petit (énorme) mensonge ! Si vos qualifications pour un poste auquel vous postulez ne suffisent pas, changez simplement quelques petits détails. Habituellement, il suffit de copier les prérequis directement depuis l’offre d’emploi et ajouter 3 à 5 ans d’expérience pour le secteur d’activité choisi. Si vous êtes un.e débutant.e, n’hésitez pas à modifier aussi votre date de naissance en fonction. En plus, si vous avez la chance d’avoir un frère ou une sœur doué.e en maquillage, un ravalement de façade pourrait probablement beaucoup aider, aussi. Essayez juste de ne pas trop vous inspirer du film – un visage attractif sera toujours plus efficace pour décrocher le job que le visage gras et ridé d’une vieille écossaise.

Une autre histoire de Mrs. Doubthire

Ainsi, par chance ce blog vous aura fait voir à nouveau Mrs. Doubthire, parce qu’il y a une autre leçon que vous pourriez apprendre de ce film. Peut-être savez-vous déjà que Robin a aussi été embauché là parce qu’il n’y avait quasiment aucun autre candidat en lice. Vous souvenez vous pourquoi ? Bien : il a bien altéré l’annonce d’emploi pour effrayer les potentiels compétiteurs. Par chance, la plupart des entreprises publient aujourd’hui leurs offres d’emploi en ligne, donc tout ce que vous avez à faire est de hacker leur site web ! Selon vos compétences de piratage (correctement deviner votre propre mot de passe n’en est pas une), vous pourriez avoir besoin d’un peu d’aide pour arriver à vos fins. A l’époque du deep web et du bitcoin (préférez Monero pour ça, protip), ce devrait être chose aisée. Dans le cas où vous auriez trouvé l’annonce sur notre page des offres en ligne, nous vous suggérons poliment de refreiner vos envie de hacking sur Sportyjob.

Sortez de la masse

De la vérité de ce vieil adage « Au pays des aveugles, les borgnes sont rois », vous avez juste besoin de vous assurer que tous les autres candidats seront un plus mauvais choix que vous-même. « Mais c’est impossible ! », me direz-vous ? Ce n’est définitivement pas vrai. Postulez simplement des centaines de fois avec des faux profils et envoyez le tout ! Vous vous élèverez et brillerez au milieu d’une bonne pile de m… spam tel le nouveau messie – une tactique bien prouvée et éprouvée parmi les politiques du monde entier.Au passage, ce petit hack fonctionne bien en combinaison avec Mrs. Doubthire II.

« Je vais vous appeler ! »

Quelle est votre expérience de la stratégie de rencontre ? Vous avez probablement entendu parler de la « règle des trois jours » qui pour montrer que vous n’etes pas désespéré.e, vous demande d’attendre trois jours avant d’appeler votre (futur) partenaire. Cela semble raisonnable, non ? Et bien, c’est plutôt comme ça qu’il faut faire pour obtenir l’emploi visé : Envoyez personnellement votre candidature au département RH, dites leur directement à quel point c’était génial de les rencontrer et promettez les de les rappeler dans trois jours. Attendez trois jours. N’appelez pas. Appelez un jour plus tard. Même s’ils ne vous aimaient pas vraiment au début, c’est le cas maintenant et ils sont sûrement scotché à côté de leur téléphone, attendant avec impatience votre appel. Bravo, vous êtes embauché.e !

Soyez la lueur (malfaisante) d’espoir qui brille à l’horizon

Dernier conseil, mais pas le plus futile, la meilleure stratégie pour être embauché.e même si vous n’êtes pas qualifié.e. Cela prend beaucoup de temps et d’efforts, mais pour celles et ceux qui désirent leur carrière de rêve plus que tout, c’est la voie du succès.Tout d’abord, vous devez monter votre propre business dans le même secteur que vos employeurs avec le même groupe de partenaires. Mettez toute votre énergie et votre argent pour réussir jusqu’à ce que vous soyez devenu.e le leader de l’industrie. Après ça, volez-leur tous leurs clients et vampirisez une grande partie de leur équipe en offrant de meilleures conditions de travail et rétributions qu’eux. Dans le même temps, lancez une campagne de presse diffamante pour les discréditer auprès du public pour bien être sûr.e que les potentiels clients restants les évite aussi. Maintenant l’entreprise devrait être presque ruinée – c’est le bon moment pour passer pour un.e sauveur.se. Postulez à nouveau pour votre carrière de rêve et vous serez embauché.e. Du moins, pour les quelques années avant que vous ne partiez en retraite.

Est-ce qu’une carrière dans la vente ou le marketing est faite pour vous ? Une exploration des deux domaines

La vente et le marketing sont une part très importante de n’importe quelle grosse entreprise, elles déterminent même parfois le succès ou non d’un business. A cause de ça, l’industrie du sport offre beaucoup de possibilités de carrière dans la vente et le marketing. Cependant, bien qu’ils collaborent, ces deux domaines sont loin d’être identiques – et encore moins une seule entité. Si vous pensez que votre expérience dans la vente suffit pour travailler dans le marketing, ou inversement, que vous pensez que puisque vous avez la « fibre commerciale » vous pourriez faire votre carrière dans n’importe lequel des deux – vous devriez plutôt faire attention à où vous postulez !Originellement, le marketing s’est développé dans la vente, mais a vite dévié vers une autre approche. Dans les petites entreprises une seule personne prends souvent en charge les deux – la raison est simplement que, au premier abord, les deux se concentrent sur la clientèle et offrent une possibilité d’améliorer les ventes. Mais c’est une conclusion très superficielle qui ne tient pas si l’on regarde dans le détail. Une grande partie de l’industrie du sport tends à séparer les deux départements pour un plus grand potentiel de succès. Voici pourquoi :

L’impact du marketing et de la vente dans les entreprises sportives

Dans l’un de nos billets précédents en 2013, nous écrivions que le « sujet principal dans les emplois sport en marketing est de planifier et exécuter des activités de promotions dans le but de vendre des produits ». Attendez, ça sonne comme le but de la vente après tout ! Bien, nous devons admettre que cette définition est un peu dépassée. Néanmoins, c’est une idée reçue qui est coincée dans beaucoup d’esprits – quelque chose pour s’éviter un réel effort de compréhension des différences de caractère des deux domaines. Le Marketing est une approche stratégique complètement concentrée sur le client. Au travers d’analyses, le Marketing Manager définit la cible type, ses attentes et ses besoins. Comprendre cela permet à l’entreprise de bifurquer vers une direction qui satisfait la clientèle au long terme et par cela, la fidélise. Cela peut même parfois complètement définir l’identité et la stratégie d’une entreprise pour répondre aux prérequis (en produits, marque, service client, logistiques, communication ... etc.) de ses clients continuellement. La vente est une approche tactique complètement tournée vers les produits à vendre. C’est l’approche pour convaincre le client d’acheter les produits existants en stock pour faire un profit maximum. Elle s’appuie sur les produits récents et les taux de turnover pour maximiser les volumes de vente au court terme. Un.e bon.ne employé.e.s de la vente a besoin de prouver au client que le produit est ce qui satisfera au mieux ses besoins – et non pas la concurrence.

L’un ne travaille pas sans l’autre

Nous avons dit précédemment que la vente était concentrée sur le « temps présent », ce qui n’est qu’une partie de la vérité. Bien entendu, bien qu’opérationnelle, elle est aussi pensée stratégiquement, le département travaille aussi au développement de nouveaux clients et de nouveaux marchés – pour le futur. C’est là que les deux viennent à se rencontrer. Vous pourriez même dire que les ventes sont un résultat d’un bon marketing : il est responsable d’apporter les informations et les outils nécessaires pour aider le volume des ventes à grossir – en donnant des détails sur les nouveaux moyens pour atteindre de nouveaux clients, en faisant des études de marché.  

Intéressé par un emploi dans la vente ou le marketing dans l’industrie du sport ?

Maintenant que vous en savez plus sur les spécificités et différences des deux domaines, peut être voulez-vous vous lancer dans votre nouvelle carrière dans l’industrie sportive. Alors voici nos offres d’emploi les plus récentes dans les deux départements :

Emplois sports dans la vente

[jobs categories="Sales" show_filters="false"] 

Emplois sports dans le marketing

[jobs categories="Marketing, Marketing & Communications" show_filters="false"] Si vous recherchez plus de postes ou souhaitez parcourir nos offres par lieu, mots clés ou type de contrats, utilisez notre outil de recherche.

Comment éviter le stress dans votre emploi sport ?

Votre liste des choses à faire est pleine ou s’allonge même de jour en jour. Vous agissez sous la pression tous les jours, vous oubliez de prendre votre pause de midi ou restez très tard au travail. Peu importe que ce soient vos tâches quotidiennes ou votre projet du moment – parfois votre emploi sportif vous stresse et vous dépasse.

Cela pourrait être dû au fait que vous n’êtes pas en mesure de faire tout le travail qui vous est demandé, parce qu’il y en a trop ou qu’il est trop demandeur de ressources. Vous finissez par ne plus avoir de temps pour rien – même vos amis et votre famille n’ont plus entendu parler de vous depuis des semaines. Bien entendu, de nos jours beaucoup de personnes pensent qu’elles doivent être sous pression pour prouver qu’elles travaillent dur – car cela montre qu’ils sont à 110%. Mais ne pas prendre votre temps pour vous relaxer, cela aura un impact négatif sur tout le monde. Et vous pourriez finir par vous sentir impatient.e, épuisé.e et déprimé.e. Ou même pire, tomber malade.

Et si tout ceci ne vous convainc pas, ce qui suit devrait : Un niveau réduit de stress va éventuellement mener à plus de productivité et de créativité dans votre métier. Ce qui se traduit par : Vous ferez plus posément des choses mais plus qualitatives.

Cela vous semble correct ? Alors travaillons pour y parvenir ! Pour garder un mode de vie sain et avoir un bon équilibre, vous devrez commencer au commencement du problème. Voici quelques astuces sur comment vous pourriez éviter le stress dans un travail dans le sport :

Déconnectez après le travail

Saviez-vous que l’un des facteurs principaux qui affectent le bien être des gens sont les smartphones et les tablettes ? L’étude Stress en Amérique 2017 s’est spécialement penchée sur l’impact de la technologie – et a mis en évidence qu’elle a un impact négatif sur notre niveau de stress. Pourquoi ? Le sondage a conclu que 8 personnes sur 10 avaient tendance à trop vérifier leurs messages, appels et emails. Même quand ce n’est pas au travail, cela signifie que vous restez attachés à votre travail même dans votre temps libre. De ce fait, vous n’aurez aucune chance de vous relaxer durant la journée. Notre conseil : Si vous ne pouvez pas le faire au travail, au moins éteignez votre téléphone après être rentré à la maison, en vacances et durant les week ends. (même chose pour les ordinateurs, juste au cas où vous auriez trouvé un moyen de contourner le manque).

Améliorez votre gestion du temps

C’est un cercle vicieux – au début vous ne faites que repousser quelques trucs, et ensuite c’est de plus en plus de choses, au final vous vous retrouvez à devoir rester jour et nuit au travail pour essayer de gérer toute la pile. Votre intimité et votre santé en souffriront et bientôt vous commencerez à détester votre travail dans le sport un peu plus chaque jour. Mais qu’est-ce que ça peut apporter ? Démissionner ? Faire un burn-out ? Pour s’en sortir avec le chaos, vous devez trouver votre propre système. Pour certains cela consiste simplement à écrire les tâches à faire le matin ou utiliser le calendrier de leur ordinateur. Mais il y a aussi d’autres gens qui ont besoin de plus que ça. Ceux là utilisent plutôt des programmes de gestion de l’emploi du temps, qui montre combien de temps vous avez déjà passé sur un projet. Cela aide à éviter de s’embourber et à s’assurer que vous pouvez travailler sur tous les projets d’une façon systématique.

Déléguez ce que vous n’avez pas à faire vous même

C’est aussi quelque chose que vous devez apprendre un jour ou l’autre. Certains employés peuvent être meilleurs que vous sur certains sujets ou tâches. Alors pensez à demander à vos collègues si elles ou ils peuvent vous aider sur certaines de vos tâches – au final cela ne demandera que quelques minutes.

Ne repoussez pas à plus tard

Ne repoussez pas quelque chose d’important. Cela semble plutôt facile, mais ça ne l’est pas. Bien entendu, vous pouvez remettre à plus tard certaines tâches qui ne sont pas prioritaires mais celles qui sont importantes devraient toujours être résolues immédiatement même si elles sont emmer… hum, embêtantes.

Apprenez à dire non

Cela devrait être le point le plus important à considérer. Dire non n’est pas facile, particulièrement quand cela peut être considérer comme une faiblesse dans un emploi sport et que personne ne veut confesser qu’il ou elle n’est absolument pas capable de s’acquitter de tout le travail demandé. Mais, d’un autre côté, un.e employé.e nerveux.se, fatigué.e et confus.e n’apportera pas de bons résultats. Alors soyez fort.e et dites non à votre patron s’il vous demande de prendre en charge encore plus de projets.

Si vous pouvez mettre en pratique ces points avec succès dans votre routine quotidienne, votre emploi sportif (re)deviendra bientôt le meilleur travail du monde – un travail posé avec le ratio travail/loisir parfait qui vous permettra de passer beaucoup plus de temps avec vos amis et votre famille.

Qu’est ce qu’un superviseur du marketing en ligne chez blue tomato fait ? Une interview de Maria Pötschke

Salut, moi c’est Maria 😊 Je fais partie de l’équipe de blue tomato depuis 2014 ! Mon poste est appelé Online Marketing Supervisor(superviseur du marketing en ligne), plus concrètement je suis en charge de la communication online chez blue tomato. Notre équipe est principalement responsable de la création et de la diffusion de contenu divertissant.Cela inclut plusieurs secteurs d’activité, par exemple le Management d’Athlètes. Aujourd’hui, nous gérons 60 coureurs en équipe internationaux, la majorité étant encadrés par notre Shop Team (les magasins en Autriche, Suisse et Allemagne). L’équipe de communication online manage l’équipe principale – qui est d’environ 40 athlètes. Ce que nous faisons ? Du management de contrats, de l’organisation de shootings photo, de la création et de la curation de contenu, de la gestion de candidats et bien plus encore ! Mon collègue Nico prend en main ces choses, ma tâche est de garder un œil attentif sur tout cela – bien qu’il n’en ait pas vraiment besoin, il fait un travail formidable 😊 Au-delà, nous prenons soin des Chaines de Media Sociaux de blue tomato, comme Facebook, Instagram, Snapchat et Youtube. Tandis que je gère stratégiquement ces chaines et les publicités sociales, mon équipe crée le contenu – bien entendu toujours en coopération avec nos autres départements.Une autre part importante de notre communication online est le classique Content Marketing (Marketing de Contenu) et donc des coopérations avec divers magazines (sportifs) et Influenceurs Marketing. Bien entendu, la majorité de nos influenceurs consiste en la #bluetomatoteam, donc les athlètes que nous sponsorisons. De plus, nous travaillons en étroite collaboration avec des personalités excitantes du secteur sportif.Ensuite il y a aussi une tonne de projets à court et long terme, auxquels je contribue personnellement ou pour lesquels mon équipe prends une grande place.

« Je suis partie à Fuerteventura pendant à peu près 2 ans, pour travailler dans une école de surf. Après ça je suis revenue à la fac, toujours en voyageant et en surfant pendant quelques mois entre les deux. Tout cela m’a rendu évident que je voulais travailler dans une entreprise pour les sports de glisse ou d’action. Je connaissais déjà blue tomato vu que j’y avais passé des commandes quelques mois auparavant – c’est l’un des quelques magasins qui approvisionnent les îles Canaries 😉 »


 

Comment t’es-tu retrouvée à faire ton travail actuel ? Peux-tu nous donner plus de détails sur ton cheminement de carrière ?

Quand j’ai terminé le Lycée, j’ai étudié le management du sport tout en travaillant pour la ligue allemande de basket. J’ai pu avoir de super aperçus sur le marketing sportif et le sponsoring. Ensuite je suis partie à Fuerteventura pendant à peu près 2 ans, pour travailler dans une école de surf. C’est là que j’ai découvert ma passion pour les sports de glisse, particulièrement le surf. Après ça je suis revenue à la fac et j’y ai obtenu mon Master en Relations Publiques, parce que je me suis rendue compte que c’était ce que je voulais faire. Entre les deux j’ai continué à voyager et à surfer quelques mois et ai travaillé pour un job board pour le sport – mon lien avec l’industrie sportive. Tout cela m’a rendu évident que je voulais travailler dans une entreprise pour les sports de glisse ou d’action. Je connaissais déjà blue tomato vu que j’y avais passé des commandes quelques mois auparavant – c’est l’un des quelques magasins qui approvisionne les îles Canaries 😉

Qu’est ce qui t’a poussée à postuler à ton poste de marketing online chez blue tomato ?

En fait c’est une histoire drôle : je n’avais vraiment pas la tête à écrire ma thèse de master et j’ai plutôt candidaté à un poste de marketing d’affiliation chez blue tomato. Les doigts dans le nez, sans qualifications ni expérience, ça n’a abouti à rien (mais au moins, ça ne coute rien d’essayer 😉). Au lieu de m’embaucher ils m’ont proposé un stage, et plus tard j’ai changé pour un poste à plein temps en CDI dans le Performance Marketing. Alors j’ai rapidement écrit ma thèse de master et j’ai déménagé à Schladming, en Autriche, en 2015. Un peu après tout ça j’ai bascule dans l’équipe de communication en ligne !

Qu’est ce qui selon toi a le plus de valeur dans ton travail sportif ?

Ce que j’ai le plus apprécié dans le marketing en ligne, particulièrement dans mon secteur, c’est le changement constant : pratiquement tous les jours il y a une nouveauté, une nouvelle fonctionnalité ou innovation qui pourrait être intéressante pour notre travail. Vu que mon équipe est l’interface pour beaucoup de sujets, nous travaillons étroitement avec les autres départements – l’achat, la vente, le marketing, le service client, les magasins individuels, les visuels media, l’informatique. De plus, nous avons beaucoup de contacts avec les athlètes que nous sponsorisons et les influenceurs. Mis ensemble, ces points créent une variété très intéressante de tâches et de défis qui font que mon travail chez blue tomato est vraiment excitant et diversifié !

Après des années d’expérience dans ton travail – quelles qualités, caractéristiques et gouts faut-il avoir pour un métier dans le marketing en ligne ?

Indubitablement une compréhension du marketing et de la scène sportive, aussi bien qu’une forte sensibilité des tendances. Au-delà de ça, être à l’aise avec les nombres – une grosse part du marketing en ligne est l’analyse – et être capable de les interpréter de la bonne manière. Autrement, de la motivation et de l’engouement pour l’industrie des sports – pour moi c’est le point le plus important.
 

« Ce qui a énormément de valeur pour moi est l’atmosphère relaxée qu’il y a chez blue tomato. Par exemple, la première chose qu’on fait quand on entre au bureau c’est d’enfiler des chaussons. A côté nous avons un mode de travail flexible, qui fait qu’il est possible d’aller faire du snowboard à la pause de midi ou prendre du temps pour faire des surftrip plus longs. »

 
 

Quelle caractéristiques remarquables ton travail t’apporte-t-il ?

Ce qui a énormément de valeur pour moi est l’atmosphère relaxée qu’il y a chez blue tomato. Par exemple, la première chose qu’on fait quand on entre au bureau c’est d’enfiler des chaussons. Ce qui ressort aussi est que la plupart de mes collègues sont aussi de vrais amis, vu que nous partageons les mêmes centres d’intérêts et passons beaucoup de temps ensemble en dehors du travail. Les opportunités attractives de shopping et les coopérations avec les surfcamps, les snowcamps et les salles de gym sont aussi un plus. A côté nous avons un mode de travail flexible, qui fait qu’il est possible d’aller faire du snowboard à la pause de midi ou prendre du temps pour faire des surftrip plus longs.

Que conseillerais-tu à celles et ceux qui pourraient être intéressés par une carrière chez blue tomato ? Quelles compétences et qualités doivent-ils avoir ?

Bien entendu c’est different selon chaque département, mais pour la plupart des affinités avec l’industrie du sport et la passion sont essentiels. Nous travaillons tous ici parce que nous aimons ce secteur – et c’est ce qui fait de nous une grande équipe.

Travailler dans le business sportif est le rêve de beaucoup de gens, mais débuter une carrière sans experience est plutôt difficile. Quelles sont les chances chez blue tomato : proposez-vous des stages, de l’alternance ou de l’apprentissage ?

Oui ! blue tomato offre une grande variété d’opportunité de début de carrière et une grande partie de notre équipe a débuté en tant que stagiaire ou apprentis.

Y a-t-il des préjugés sur le secteur sportif ou ton travail que tu souhaiterais voir disparaitre ?

Ah ah, ouais – celui qui dit que nous serions en vacances et nous tournerions les pouces tous les jours. Ce serait vraiment pas mal, mais ça ne correspond pas vraiment à la réalité. Nous effectuons tous beaucoup de travail – et méritons de grandes vacances de temps en temps 😉

En parlant de ton temps libre : quel sport pratique tu passionnément ?

Le surf 😊 et comme les bureau de blue tomato sont à Schladming, au milieu du massif du Tauern, aussi du snowboard, de l’escalade et j’ai commencé le vélo de montagne récemment.
Les réponses de Maria nous montrent à quoi un travail chez blue tomato ressemble – une opportunité pour les amoureux des planches, les jeunes (dans leur cœur) gens qui recherchent une équipe presque familiale. Si vous êtes intéressé.e, vous pouvez consulter les offres d’emploi récentes de blue tomato ici :

Détails de l’entreprise & offres d’emploi chez blue tomato