Les 8 questions les plus courantes dans les entretiens d’embauche et comment y répondre

Même si les questions d’un entretien diffèrent pour chaque entreprise, il y en a une poignée qui apparaît presque à chaque fois. Pour certaines questions, il peut être facile d’y répondre, mais difficile pour d’autres. C’est pourquoi nous sommes là pour vous aider. Que vous venez tout juste d’obtenir votre diplôme ou que vous êtes travaillez déjà dans l’industrie du sport, voici des conseils sur la façon de répondre aux questions les plus courantes lors des entretiens d’embauche.

Les 8 questions les plus courantes dans les entretiens d’embauche :

1 « Parlez-moi de vous »

2 « Où vous voyez-vous dans 5 ans ? »

3 « Quelle est votre plus grande faiblesse ? »

4 « Sur une échelle de 1 à 10, comment vous évalueriez-vous vos compétences ? »

5 « Pourquoi voulez-vous travailler pour cette entreprise ? »

6 « Parlez-moi d’un moment où vous avez fait preuve de … »

7 « Avez-vous déjà été licencié ? »

8 « Avez-vous des questions ? »

“Parlez-moi de vous”

La plupart du temps, c’est l’une des premières questions que votre interlocuteur vous posera. Normalement, vous devez réciter votre CV, mais ne vous contentez pas de le l’énumérer complètement. Le recruteur connaît normalement votre CV et en a probablement même un exemplaire devant lui. Utilisez plutôt ce moment comme une opportunité et montrez les étapes de votre vie professionnelle qui vous semble les plus pertinentes pour vous et pour le poste pour lequel vous postulez. Cela montrera votre capacité à synthétiser et servira à mettre en valeur vos qualités pour le poste.

 

“Où vous voyez-vous dans 5 ans ?”

Que vous soyez une personne qui planifie à l’avance ou que vous préférez être spontané et voir où la vie vous mène, votre réponse doit être honnête. Vous n’avez pas besoin d’un plan concret pour répondre. Ce qu’ils aimeraient savoir sur vous, c’est si vous êtes ambitieux et possiblement un employé fidèle. Vous devriez également reformuler la question dans votre tête et répondre en conséquence : « Si vous êtes toujours dans cette entreprise, où vous voyez-vous dans 5 ans? ».

Cela pourrait être quelque chose comme: « J’aime l’idée de faire mes preuves dans cette entreprise et de faire progresser ma carrière en offrant une valeur ajoutée à l’entreprise au fil des ans. »

 

“Quelle est votre plus grande faiblesse ?”

La réponse la plus clichée que nous ayons entendue ? Probablement “Je suis  perfectionniste”. Cela prouve que vous n’avez pas compris le but de cette question. Le but est de découvrir les points forts d’une personne : si elle est réfléchie et capable de s’auto-analyser dans son environnement. La meilleure façon de répondre à cette question est d’être honnête au sujet de votre faiblesse. Gardez à l’esprit que cela est censé être lié au travail – vous n’avez pas besoin de partager de problèmes personnels.

De plus, ajoutez la façon dont vous avez géré votre faiblesse par le passé, en montrant que vous êtes en mesure de fournir des solutions.

 

“Sur une échelle de 1 à 10, comment vous évalueriez-vous vos compétences ?”

Que ce soit à propos de vous ou de Word, Excel, Photoshop ou tout autre logiciel, cette question tactique revient dans tous les entretiens d’embauche. Nous allons vous faire part de quelque chose de notre expérience de chasseur de têtes : la question n’est pas vraiment sur les compétences, mais sur la façon dont vous êtes capable de vous évaluer.  Faites attention à ne pas être trop prétentieux ! La réponse «Clairement un 10 !» est probablement exagérée dans la plupart des cas. Il y a toujours de la place pour s’améliorer, s’entraîner et acquérir de nouvelles compétences, mais vous ne pouvez pas changer une première impression. Soyez honnête au sujet de votre ensemble de compétences, donnez-leur un aperçu clair en entrant un peu dans le détail de vos connaissances (c’est d’ailleurs là où se trouve clé). Mais admettez également dans quels domaines vous pourriez faire mieux. Si vous montrez que vous êtes désireux d’apprendre et que vous seriez reconnaissant de vous améliorer tout au long de votre travail, cela en dit long sur votre attitude au travail – et les recruteurs le marqueront comme une force.

 

“Pourquoi voulez vous travailler pour cette entreprise ?”

Cela devrait être une évidence – si et seulement si vous souhaitez travailler dans cette entreprise en question. Il peut être difficile de répondre quand vous n’êtes pas vraiment pas vraiment intéressé.

Dans tous les cas, s’informer préalablement sur votre futur employeur est la clé pour formuler votre réponse. Découvrez ce qu’ils apprécient, quelles informations ils mettent en valeur sur leur site web et intégrez-les dans votre réponse. Bien sûr, vous pouvez toujours partager votre intérêt personnel – peut-être avez-vous un souvenir avec l’entreprise, vous aimez ses produits ou ses services.

 

« Parlez-moi d’un moment où vous avez fait preuve de … » (exemple : résistance au stress)”

Probablement la question la plus concrète – qui nécessite une réponse concrète. Votre interlocuteur veut savoir comment vous réagiriez dans une situation particulière. Une manière classique de répondre à cette question est le format dit STAR :

• Quelle était la situation

• Quelle était votre mission

• Quelle mesure(s) avez-vous prise(s)

• Quel a été le résultat

En suivant ces règles simples, vous serez en mesure de répondre concrètement à cette question.

 

« Avez-vous déjà été licencié ? »

Ce n’est pas une question courante mais comme nous savons que c’est l’une des plus difficiles à répondre, nous avons quand même voulu l’intégrer dans notre article. Quelle que soit la raison pour laquelle vous avez été licencié, il y a deux règles à suivre pour y répondre :

1. Ne blâmez pas votre ancien employeur

2. Concentrez-vous sur le positif et les opportunités qui en sont ressorties

Soulignez que vous êtes enthousiasmé par la nouvelle opportunité de faire vos preuves, de poursuivre un nouveau poste qui vous convient mieux.

 

“Avez-vous des questions ?”

Oui ! La réponse à celle-ci est toujours oui. Cela montre que vous vous souciez de votre intérêt et de votre emploi.

Les questions possibles pourraient être :

• Qu’a fait la personne précédente à ce poste pour réussir dans son rôle ?

• Quelles sont les possibilités d’évolution de ce poste au cours des prochaines années ?

• Qu’est-ce qui indique le succès de cette entreprise ?

• Pourriez-vous décrire une journée typique de ce poste ?

• Puis-je vous contacter si je pense à une question ?

Bien sûr, un entretien d’embauche ne porte pas seulement sur les questions posées, mais aussi sur votre langage corporel et votre apparence. Nous avons également préparé des conseils à ce sujet dans un article de notre blog « Comment réussir un entretien d’embauche ».