Timberland : Aller au delà des limites de la Durabilité et de la Responsabilité

Timberland est une marque de l’outdoor, une des plus fameuses dans le monde si ce n’est la plus connue. Une des raisons de cela, en dehors de la qualité de leurs produits, est leur engagement sérieux pour les causes environnementales et sociales. Aujourd’hui, Timberland cherche un manager « Durabilité et Responsabilité » (Sustainability and Responsibility Manager), le bon moment pour nous pour jeter un œil du côté de leur agenda. Alors comment Timberland améliore ses trois piliers principaux que sont l’outdoor, les produits et la communauté ? Comment vont-ils plus loin que les limites des engagements habituels ?

Le projet au long terme : l’agenda de Timberland pour 2020

Il y a déjà de cela plusieurs années, l’entreprise a changé sa production pour être plus durable, marquant une étape vers un traitement plus respectueux de l’environnement. En 2016, quand elle a lancé son site web responsable, Timberland a aussi annoncé plusieurs étapes pour améliorer sa stratégie. La marque de sport s’est fixé des buts ambitieux pour 2020 à propos de ses produits et de son environnement :
  • Tout le coton utilisé pour leur collection de vêtements sont supposés venir de cultures de Etats Unis éco-responsables
  • Chaque chaussure produite doit être composée de matériaux recyclés, organiques ou renouvelables
  • Tous les produits doivent être exempts de PVC ou de PFC
  • Timberland veut réduire sa consommation d’énergie de 10% au total et en obtenir 50% de sources d’énergie renouvelable
  • Planter 10 millions d’arbres

L’engagement social : Concentration sur un travail communautaire

Bien entendu, la responsabilité sociale est devenue une considération majeure pour les industries du monde entier, après les différents scandales de marques capitalisant sur des travailleurs des pays du tiers monde. Il est évident qu’en déclarant vouloir viser la responsabilité, Timberland aide aussi à prendre conscience et à sauvegarder les environnements de travail en collaborant avec des fournisseurs équitables. Ce qui fait toute la différence, est que Timberland se concentre spécialement sur les communautés locales – et les approches individuelles du sujet social.
  • My PlayGreen© est un programme qui établit des espaces extérieurs dans les zones urbaines, mettant en place des jardins communautaires et des parcs. Dans 5 villes d’Europe, ils veulent offrir aux résidents la possibilité d’accéder à de la nature et de l’air frais. Quelques choses qui sont rares dans les zones densément peuplées. Après Londres l’année dernière, le 19 Juillet 2017 le programme a commencé à construire à Milan. Ensuite viendront Berlin, Paris puis Barcelone.
  • Path of Service©: Pour appuyer les différents projets communautaires, les employés de Timberland s’engagent dans des services communautaire tout autour du monde. Jusqu’à aujourd’hui, ils ont déjà participé à hauteur de 1 000 000 heures dans leurs communautés – appuyés par leur employeur et l’équipe d’intendance mondiale. Au passage, le Path of Service célèbre son 25ème anniversaire cette année – d’une manière particulière : Durant 25 jours, les employés pourront prendre des jours de travail pour aller travailler volontairement dans leurs communautés.

Rejoindre l’équipe : Timberland recherche un « Sustainability & Responsibility Manager »

Pour ce poste, le manager est responsable de l’intégration de la stratégie S&R dans toute l’entreprise, acheminant l’information aux employés et aux clients. En tant que porte-parole des valeurs de Timberland, vous représenterez la marque sportive dans les conférences et les séminaires dans toute l’Europe. Vous travaillerez en lien direct avec les différents départements, des ressources humaines au marketing en passant par la production et la distribution, pour atteindre les objectifs pour 2020. Vous gérerez la communauté et les projets environnementaux, vous motiverez et créerez de l’engagement chez les employés en participant au Path of Service de Timberland ou aux différents programmes communautaires. Si vous vous sentez inspiré pour aider Timberland à atteindre ses objectifs de son agenda pour 2020, postulez à l’offre d’emploi en ligne ici. Plus d’offres d’emploi chez Timberland peuvent être retrouvé sur la page de l’entreprise ici. Une chaine de production parfaite du point de vue de la nature est presque impossible à atteindre, mais la vision de Timberland vise une solution qui se jouera très prochainement. Leur réussite fixera des objectifs pour l’ensemble de l’industrie, un développement que nous pouvons déjà observer chez adidas (Produits à partir de matériaux recyclés, leur programme « Run for the Oceans » et plus encore), Patagonia et The North Face, aussi. Avec de plus en plus de marques qui suivent le mouvement, cela définit de nouveaux standards pour la production et l’engagement tout autour du monde.   Si vous souhaitez en savoir plus sur la responsabilité et la durabilité chez Timberland, consultez leurs objectifs et avancées sur leur site web « Responbility at Timberland » .

Un stage dans l’industrie du sport : Notre nouvelle stagiaire, Linda

L'équipe Sportyjob à Biarritz
Comment se passe un stage dans l’industrie du sport ? Vais-je m’intégrer, satisferai-je les attentes de mon patron et collègues et ai-je même ce qu’il faut avoir pour réussir chez Sportyjob ? Mes pensées étaient remplies de beaucoup plus que ces trois questions délicates quand je suis arrivée au bureau à Biarritz le premier jour de mon stage. J’étais – et le suis toujours – enthousiaste de faire partie de l’équipe Sportyjob et sa croissance constante. Le jour où j’ai appris que Lennart et Andy aimeraient que je travaille avec eux, je me suis sentie très heureuse et confiante d’une part mais en même temps, un sentiment d’incertitude et de curiosité m’a envahie. J’aimerais bien vous donner un aperçu de comment tout cela a commencé, ce que j’ai fait auparavant au niveau des mes études et pourquoi j’ai voulu lancer ma carrière dans l’industrie du sport. C’est parti ! Le cours de ma carrière professionnelle a commené quand j’ai quitté ma ville natale en Allemagne pour passer un an à l’étranger aux Etats-Unis en 2010. Je décidais de faire partie d’un programme d’échange d'étudiant quand j’avais 15 ans et heureusement, je fus placée à Petal, Mississippi où beaucoup d’influences ont commencé à former ma personnalité. J’ai toujours été à la recherche des défis sportifs et j’ai aimé pratiquer des sports pendant mon temps libre. Par contre, je n’aurais jamais imaginé que l’industrie du sport puisse faire partie de ma carrière un jour. Le pas suivant qui a affecté ma décision concernant les programmes d’études et par conséquent, mon développement professionnel, était le « gap year » après avoir passé le bac allemand en 2013. J’ai passé six mois en Australie essayant de découvrir quelle voie choisir – mais mon séjour là-bas n’a pas donné de réponse au final – je me suis retrouvée dans un impasse. Après être retournée chez moi en Allemagne, je me suis inscrite à l’université s’appelant Westsaechsische Hochschule Zwickau pour y commencer mes études, un Bachelor de « Languages and Business Administration » avec l’option français. Là aussi, je faisais pas mal de sport pour décompresser après une longue journée de cours. Je me suis demandée avec quel type de travail je pourrai combiner ma passion pour le sport et le besoin d’avoir un bon emploi qui paie les factures.. Etant donné que le programme de mon Bachelor allemand prévoit une année à l’étranger, je me suis installée dans le sud de la France pour y faire une licence professionnelle en GPOD (gestion des petites organisations durables) à l’université de Perpignan. Les mois en cours à l’université se sont passés plus vite qu’imaginé et voilà, le premier jour du stage me faisait en face. Comme mentionnée avant, l’équipe de Sportyjob m’a bien accueillie dès le premier moment et je n’ai pas tardé à commencer à être curieuse concernant la région et mon travail à Biarritz. C’est vrai, ca ne fait pas trop longtemps que je travaille chez Sportyjob, mais je crois déjà que je profite de savoir et savoir-faire qui me sont transmis chaque jour par mes patrons et mes collèges. Je suis impatiente d'en apprendre plus et d'améliorer mes compétences dans les semaines suivantes. Je suis convaincue que tout ce que j’apprends en ce moment, va non seulement m’aider dans ma vie professionnelle mais également dans ma vie privée. Mon conseil ? N’hésite pas à postuler ! Si l’industrie du sport te tente, n'attends pas vu que les offres sont rapidement pourvues. Je ne l'invente pas, je le vois sur Sportyjob ! Alors, c’est à toi ! Bon courage ?