La liste des choses à préparer en vue d’un entretien d’embauche

Après avoir envoyé plusieurs candidatures pour des emplois sport ou même une seule pour la carrière de vos rêves, vous avez enfin un retour ! Un moment de pure joie et de bonheur – jusqu’à ce que vos yeux ne s’arrêtent sur la date prévue de votre entretien. Vous pouvez déjà ressentir une tension dans votre estomac rien qu’en y pensant. La plupart d’entre nous sont complètement stressés par l’idée d’un entretien d’embauche – d’être mis en situation de test pour prouver sa valeur pour un poste. Mais plus de confiance en soi peut être gagnée facilement avec une bonne préparation. Si vous commencez à mettre les choses au clair à l’avance, l’entretien ne devrait pas vous paraitre aussi insurmontable et vous gagnerez de l’assurance.

Cette checklist va vous aider à vous concentrer sur ce que vous devez savoir et ce que vous devez avoir lors de l’entretien, donc gardez en tête ces étapes pour gérer votre prochaine interview !

Au plus tard une semaine en avance

Faites plus de recherches à propos de l’employeur

En savoir plus sur votre futur employeur est déjà une partie préliminaire essentielle de votre candidature. Mais encore, mettez à jour vos connaissances pour l’entretien et allez plus dans le détail. Cela ne sera pas suffisant de connaitre l’industrie dans laquelle votre employeur est et ce qu’il y fait en détail. Informez-vous à propos de ses principes, sa hiérarchie et les personnes clés de l’entreprise. Grâce à LinkedIn vous pouvez déjà récolter à l’avance des informations sur votre interviewer. Les plus grosses entreprises publient aussi leurs nouvelles récentes à propos de leurs projets et de leurs futurs objectifs – connaissez les pour impressionner pendant votre entretien.

Au passage, saviez-vous que l’erreur la plus courante est que les candidats ne savent pas ce que veut dire l’acronyme de l’entreprise ? Soyez toujours au courant de ce qui entoure le nom de la société ou de la marque – cela représente ce pourquoi ils sont là !

Connaissez les détails de votre futur emploi

Ce n’est pas seulement à propos des tâches qui sont incluses dans le poste. Au-delà, vous devriez déjà savoir si votre futur emploi sera à temps plein ou à temps partiel, si vous allez travailler dans une équipe ou seul, si vous serez dans une position de leader ou pas, et ainsi de suite. Si toutes les informations ne peuvent pas être trouvée à l’avance dans l’offre d’emploi, appelez simplement le département RH et demandez plus de détails. Par ce biais, vous n’aurez plus de surprise durant l’entretien.

Questions et réponses récurrentes

Tous les interviewer essaieront de vous coincer avec des questions inhabituelles. Ce n’est pas grave si vous prenez votre temps pour y répondre, même si ça vous met hors circuit quelques secondes – c’est pour à cela qu’elles sont destinées. Cependant ça ne doit pas arriver avec les questions normales et habituelles. Si vous débutez dans les entretiens d’embauche, vous pouvez chercher sur Google quelles sont les questions les plus communes et vous y préparer à l’avance. Comme cela vous irez rencontrer votre interviewer avec plus de confiance en vous et marquerez des points avec des réponses efficaces !

Soyez au fait de vos propres qualités

Il est très dur de se vendre, particulièrement quand vous avez peu d’expérience dans ce nouvel emploi. Malheureusement, un entretien d’embauche ne réussit que si vous y arrivez. La clé est de connaitre vos talents uniques et de réussir à en parler sans non plus vous vanter. En fait, trouver votre propre valeur est un facteur clé pour impressionner un interviewer. Pour un petit peu d’aide sur ce point, nous avons publié un billet à ce propos : Comment communiquer votre valeur.

Préparez votre tenue

S’habiller pour réussir – vous avez probablement déjà entendu ça quelque part. Néanmoins, cela ne veut pas dire se costumer non plus. Particulièrement dans l’industrie du sport, la bonne tenue peut très bien être très décontractée aussi. Tout dépend des principes de l’entreprise.
Si vous en avez la chance, cherchez à l’avance quel est le dresscode – rendez une petite visite à la société ou demandez à une personne qui y travaille. Regarder les profils LinkedIn des employés peut aussi vous donner quelques indices. Regardez si vous avez une, ou mieux deux, tenues dans votre garde-robe. Si non, achetez en une au bon moment. Faire ça le plus tôt possible vous aidera à vous préparer au mieux. Vous aurez le temps de régler les quelques éventuels problèmes comme des trous, ou pire des mauvaises odeurs. Imaginez si faisiez ça le jour juste avant votre entretien : vous prendriez le risque de devoir galérer à en trouver une nouvelle, alors même que les magasins sont encore ouverts.

Plus d’informations sur quoi porter le jour de l’entretien peuvent être trouvées sur notre billet (en Anglais) : What to wear in a job interview.

Connaissez votre valeur

Renseignez vous sur le salaire moyen de votre travail. Cela dépends de votre localisation, de la taille de l’entreprise et de l’emploi lui-même. Il existe de grands portails en ligne pour faire vos recherches, comme par exemple Glassdoor. De plus, sachez vous-même ce que vous voudriez gagner – et quel est la limite de salaire que vous accepteriez. Il faut aussi prendre en compte les vacances et les heures de travail.


Deux semaines avant l’entretien

Vérifiez les pré-requis et faites un premier essai

Il est incroyable de constater combien de personnes sont en retard pour leur entretien d’embauche – c’est une erreur commune et la plupart du temps c’est en quelques sortes le début de la fin. Ne vous fiez pas seulement à votre GPS, il pourrait y avoir des bouchons ou un accident sur la route, une route barrée ou n’importe quoi d’autre. Donc, choisissez à l’avance et au mieux votre route, regardez combien de temps cela vous prendra pour vous rendre à destination.
Pour les personnes qui utilisent les transports publics : Essayez de trouver quels sont les itinéraires les plus confortables pour arriver au bon moment* – et notez l’heure de celui juste avant le bon pour le jour de votre entretien. Comme cela, même si vous le ratez, vous serez toujours sur place pour le bon moment.

*Pour que tout soit clair : au bon moment ne veut pas dire au dernier moment, cela signifie une heure d’arrivée confortable un petit peu en avance.

Ecrivez vos propres questions

Quand vous vous sentez prêt à répondre aux questions qui pourraient vous être posées, essayez de trouver ce que vous pourriez vouloir savoir sur le poste et l’entreprise. L’interviewer attendra que vous posiez des questions – cela montre de la curiosité vis-à-vis de l’employeur. Voyez le comme un signe que vous désirez vraiment ce job.
Au passage, vous n’avez pas à attendre la fin de l’entretien pour poser vos questions. Si cela colle au sujet, posez votre question – l’entretien apparaitra plus comme un dialogue.

Faites un entretien test avec un ami

Voyez cela comme une chance de répétition. Cela va booster votre confiance en vous et vous aider à parler plus naturellement lors de l’entretien.


Le jour de votre entretien – une heure avant

Au dernier moment : Vérifiez votre apparence

Alors, cela repose basiquement sur deux points. Premièrement, vérifiez vous à nouveau avant de quitter la maison pour aller à l’entretien. Contrôlez si votre tenue n’a pas de trous et vous va bien, que vous sentez bon (ne forcez pas non plus trop sur le parfum), brossez vous les dents – pour résumer : S’habiller pour réussir. Quand c’est possible, essayer d’arriver 10 minutes plus tôt à l’entreprise pour faire une vérification rapide. Particulièrement quand vous vivez dans une grande ville et que vous venez en bus, en train ou en métro, vous serez bien content de pouvoir arranger votre tenue ou vos cheveux.

Ne fumez pas !

Sérieusement, même si vous êtes un ou une fumeur.se, essayez de ne pas fumer après que vous avez mis votre tenue et vous êtes brossé les dents. Sentir la fumée est un repoussoir – pas seulement pour un rendez-vous galant, mais aussi pour un entretien. Particulièrement quand la personne qui vous interview est un ou une non fumeur.se. Nous savons tous que vous avez besoin de cette cigarette en ce jour très important pour calmer vos nerfs, mais essayer de rester fort.e. Vous pouvez au pire des cas mâcher une gomme à la nicotine pendant votre trajet.
Au passage, prendre un café juste avant a un effet similaire – la mauvais haleine. Donc si vous en avez besoin, au pire prenez de la menthe. Ou mieux, évitez d’en prendre après vous être brossé les dents.

Mettez votre téléphone en mode avion

On ne plaisante pas, un téléphone qui sonne sera embarrassant pour vous mais aussi irrespectueux pour votre interviewer. C’est aussi une des erreurs les plus courantes.

Essayez de vous relaxer

Les dernières choses à préparer juste avant de partir devraient être les plus petites, tout le reste devrait déjà l’être. L’entretien lui-même va déjà vous stresser, donc il est inutile d’ajouter du stress lors des préparations de dernière minute. Prenez votre temps avant le rendez vous pour calmer vos nerfs au mieux. Ecoutez votre musique favorite, appelez un ami, méditez, partez faire une promenade, n’importe quoi qui puisse vous relaxer. Nous savons que c’est probablement le point le plus dur de toute cette liste, mais essayez quand même. Vous vous êtez si bien préparé.e !


Quoi prendre

Votre CV / candidature

Prendre vos documents de candidature à un entretien donne une bonne impression – cela montre que vous vous êtes bien préparé.e. Aussi, cela sera d’une grande aide si des questions sur votre expérience sont posées. Vous pouvez aisément désigner les informations sur votre CV, avec les dates écrites et visibles par tout le monde.
Les ressources humaines auront bien entendu apporté leur propre copie, mais dans les entreprises les plus grosses, parfois des employés supplémentaires rejoindront l’entretien, par exemple votre futur.e chef de projet et/ou d’équipe.

Faites seulement attention à ne pas les froisser dans votre sac ! Pour faire bonne impression, prenez votre CV dans un dossier ainsi il restera intact et propre. Des trous dans vos documents ou des coins cornés sont absolument à éviter !

Papier et stylo – ou si c’est une entreprise moderne, une tablette

Si vous apportez quelque chose pour prendre des notes durant votre entretien, vous montrerez de l’intérêt pour votre – on l’espère – futur employeur. De plus, vous en aurez sûrement besoin. Il y aura certainement beaucoup de détails à propos de votre futur emploi que vous voudrez retenir pour plus tard. Bien entendu vous penserez pouvoir tout retenir – mais sérieusement, vous ne pourrez pas. Particulièrement dans ces situations où vous serez nerveux.se.

De nos jours, dans la plupart des entreprises il est possible de prendre des notes sur une tablette sans problèmes. Particulièrement dans les sociétés ou les agences modernes, cela montrera aussi que vous portez un intérêt pour les média d’aujourd’hui. C’est un conseil particulièrement utile pour les personnes qui sont intéressées pour un emploi dans le marketing sportif en ligne ou le développement informatique !
Les entreprises plus conservatrices préfèreront toujours le papier et le stylo.

Un haut supplémentaire

Vous avez déjà entendu parler de la Loi de Murphy ? Si quelque chose doit arriver au plus mauvais moment, elle arrivera. Traduction : si vous ne prenez pas des vêtement supplémentaires, vous allez probablement renverser quelque chose sur ce que vous portez.
Dans une start-up petite et jeune vos interviewers en riront probalement, mais dans une plus grosse entreprise une tenue propre est essentielle. S’habiller pour impressionner.

Toutes les petites choses

De la menthe, des mouchoirs, de l’eau pour la journée, un peigne ou une brosse, du maquillage (pour une retouche), un téléphone au cas où vous seriez en retard, le numéro de l’entreprise. Vous vous sentez maintenant préparé.e ? Parfait ! Vous apprendre comment avoir le bon comportement durant l’entretien lui-même, dans le billet suivant.