Comment communiquer votre valeur

Êtes-vous payé.e suffisamment ? C’est certainement une question à laquelle la plupart d’entre nous ne saurait répondre. Nous avons toutes et tous des incertitudes sur notre travail : Travaillons-nous assez et en même temps, nos efforts sont-ils réellement remarqués ?
Le fait est que de nombreuses personnes ne gagnent pas ce qu’ils ou elles méritent vraiment – pas seulement parce que leur entreprise cherche à faire des économies. Mais aussi parce que nous ne savons pas comment le communiquer. Même si nous sentons que nous méritons une augmentation, il est difficile de l’argumenter et de savoir quel montant est adéquat. Donc, comment ça marche ? Voici trois étapes pour communiquer votre valeur :

Prenez conscience de votre propre valeur

Pour communiquer à quelqu’un ce qui vous semble être un salaire correct, vous devez bien entendu en premier lieu avoir une idée de votre propre valeur. Ce n’est pas facile à définir tellement l’être humain a tendance à se sous-estimer. Cela signifie que vous devez apprendre à vous auto-évaluer correctement, et même au passage vous convaincre que vous valez le coup. Ça ne semble pas facile, n’est-ce pas ? Eh bien, c’est le moment de jeter un œil sur Casey Brown et son Ted Talk « Know your worth, and then ask for it. » (Connaissez vos atouts, et revendiquez-les.). Casey énumère quelques questions qu’un entrepreneur ou un freelance doit se poser pour fixer des tarifs appropriés. Quoiqu’il en soit, la plupart d’entre elles marchent aussi parfaitement pour des employé.es, ou ne demandent que quelques ajustements pour y correspondre :

  • Quels sont les besoins de mon travail et comment puis-je les combler ?
  • Quelles sont mes compétences (uniques) qui font que je suis le ou la meilleur.e qualifié.e pour accomplir mes tâches ?
  • Que fais-je dans mon travail que personne d’autre (dans mon département ou même mon entreprise) ne pourrait effectuer ?
  • De quoi suis-je expert.e ?
  • Quels sont les problèmes que je résous pour mon entreprise ?
  • Eventuellement : Quel(s) problème(s) ai-je déjà résolu pour mon entreprise dans le passé ?

Après avoir répondu à tout cela, vous verrez probablement mieux quel rôle vous jouez dans votre entreprise. Il n’y a aucune raison de se sentir petit.e. Si vous faites bien votre travail, soyez confiant.e ! Apprenez votre valeur et convainquez votre patron de celle-ci !

Renseignez-vous à propos des salaires : De votre profession mais aussi de vos collègues

Dans notre société c’est encore un vrai tabou. Vous n’avez probablement jamais demandé leur salaire à vos collègues, ni même vos voisins – vous ne savez peut-être même pas combien votre propre moitié gagne. Mais pourquoi donc ? Nous gardons tous cela secret, ainsi le système ne se casse pas. Quand nous en parlons il peut y avoir des dissensions, de la jalousie, de l’envie. Peut-être gagnez-vous plus que votre meilleur.e ami.e – voir pire, il ou elle gagne plus que vous. Mais la réalité semble être un peu différente. Ne pas connaitre ce que l’autre gagne, amène souvent à un sentiment d’être traité.e injustement. Parce que – et on va encore parler de sous-estime de soi – la plupart des gens pensent qu’elle gagne moins que ses collègues.

C’est pourquoi les jeunes start-ups tendent à travailler avec une transparence des salaires afin que chaque employé.e puisse savoir exactement ce que ses collègues gagnent. Le résultat est que chaque personne se sent traitée de façon plus équitable, il y a même moins de personnes qui démissionnent. Ainsi, connaitre le salaire des autres aide à avoir une atmosphère saine dans une entreprise. De plus, et c’est le plus important pour nous ici, cela va vous permettre de déterminer votre propre valeur.
Connaitre le salaire moyen de votre profession dans votre région ou dans votre entreprise, dans des entreprises ou services de taille équivalente et du même secteur, est un très bon moyen de savoir si vos attentes salariales sont adaptées ou non. Des portails comme Salaire Moyen délivrent les informations nécessaires.

Parlez pour vous-même – communiquez votre valeur

Ainsi, nous avons enfin déterminé quelle était votre valeur. L’étape 1 est accomplie, c’est super ! L’étape 2 n’est en aucun cas plus simple. Même si vous êtes conscient.e de votre valeur, vous pourriez avoir peur de la revendiquer. Mais laisser votre travail parler pour vous-même fait rarement les choses tout seul. Ce qui est important c’est de parler pour vous-même, avec confiance en vous. Vous connaissez votre valeur et grâce aux questions clé et aux données à propos des salaires moyens, vous avez de bons arguments sous la manche. C’est ainsi que vous pourrez influencer la manière de penser de votre patron – et pas par télépathie. Alors, trouvez votre propre voix et négociez. Soyez confiant.e, pas peureux.se. Montrez de l’expertise.
Si vous ne le surjouez pas, vous avez de bonnes chances de décrocher une promotion.