Comment réussir un entretien d’embauche

Vous avez été convié à un entretien d’embauche ? Félicitations ! Votre candidature a convaincu l’entreprise que vous étiez l’un des meilleurs candidats pour leur poste. Ce que vous devez savoir faire maintenant, c’est leur donner le meilleur de vous-même lors de l’entretien pour décrocher le job. Dans les billets précédents, nous vous avions déjà conseillé sur une checklist pour savoir quoi préparer en vue d’un entretien d’embauche et comment s’habiller pour réussir. Maintenant il est temps de se pencher sur comment répondre aux question et vous présentez vous-même.
Pour rester concis – ces points n’auront pas besoin de plus d’explications. L’entretien est le moment de leur montrer ce que avez. Vous aurez besoin d’être confiant et de vous vendre le mieux possible comme le meilleur employé pour ce poste. Alors, sans attendre – voici comment faire !

Le langage corporel

Durant l’entretien il n’y a pas que que les chose que vous dites qui comptent, mais aussi celles que vous exprimez avec vos gestes. Inutile de le rappeler, tout est question de montrer votre confiance en vous et votre ouverture – deux points qui sont transmises par le langage corporel. C’est pourquoi :

  • Quand vous entrez, souriez, cherchez le contact visuel et saluez tout le monde dans la pièce avec un serrage de main ferme
  • A tout moment, essayez de maintenir (naturellement) le contact visuel avec votre interlocuteur, sans pour autant le fixer – si il y a plus d’un interviewer, alternez entre les différentes personnes sans vous agiter
  • Même chose pour un léger sourire – gardez une allure confiante et amicale tout du long.
  • Contrôlez votre posture – asseyez vous droit, mais pas raide – il s’agit d’avoir un langage corporel ouvert
  • Ne croisez pas vos bras devant votre torse. Mieux : gardez les reposés sur vos genoux

Comment parler

Comme pour votre expression corporelle, la façon vous répondrez aux questions en dira beaucoup à votre propos à l’interviewer. Bien entendu, ce que vous dites donne les informations essentielles, mais aussi la façon dont vous l’exprimez. Il est important de

  • Proscrire l’argot et les mots d’hésitation
  • Parler clairement et à un volume sonore modéré
  • Parler avec des phrases complètes, même quand une question en oui ou non arrive – les détails de votre réponse la fera se démarquer de celles des autres candidats.

Vos réponse pour faire la meilleure impression

Maintenant nous atteignons la partie principale de votre entretien – le contenu de vos réponses. Gardez à l’esprit que vos réponses ne sont pas là que pour impressionner l’employeur de vos rêves. C’est aussi une opportunité de voir si le poste vous correspond vraiment. S’il vous plait, soyez honnête dans vos réponses – si vous devez faire des concessions sur vos vrais sentiments à de trop nombreuses reprises, le poste et l’entreprise ne sont pas ceux qui vous correspondent. De plus,


Selon Andy Gugenheimer, recruteur professionnel et CEO de Sportyjob, votre style et votre performance individuelle est ce que l’entreprise souhaite voir durant l’entretien. Toutefois, la capacité des individus à intégrer une équipe est – particulièrement dans l’industrie du sport – un facteur très important pour être embauché. Même si vous avez des super compétences personnelles – si vous ne pouvez pas jouer en équipe, vous n’aurez probablement jamais la chance de le prouver.
En utilisant « nous » et « on » lorsque vous répondrez à des questions spécifiques à propos de projets ou de tâches, plutôt que « je », vous exprimerez votre volonté de travailler en équipe.


  • Répondez aux questions de la meilleure manière en montrant
    a) les informations que vous avez collecté auparavant à propos de l’entreprise
    b) les compétences, l’expérience et les forces que vous pourrez apporter dans l’entreprise
  • Ne poussez pas – pas besoin de vous vanter, essayez d’avoir confiance en vous, tout en restant naturel
  • Montrez de l’enthousiasme et de la passion pour le poste
  • Evitez de posez trop de questions à propos des bénéfices du poste – il est ok de parler du salaire et des autres conditions de travail, mais attendez que ce soit l’interviewer qui apporte le sujet
  • Evitez de parler en mal de vos anciens collègues ou employeurs – les interviewers pourraient en conclure que vous finirez par parler d’eux de la même façon
  • Posez des questions que vous avez préparé ou celles qui n’ont pas été encore abordées par l’interviewer
  • A la fin, remerciez les participants pour leur temps et dites leur que vous êtes intéressé par le job – l’entretien est sensé montrer aux deux côtés que le poste corresponds, partagez donc votre conclusion