Comment éviter le stress dans votre emploi sport ?

Votre liste des choses à faire est pleine ou s’allonge même de jour en jour. Vous agissez sous la pression tous les jours, vous oubliez de prendre votre pause de midi ou restez très tard au travail. Peu importe que ce soient vos tâches quotidiennes ou votre projet du moment – parfois votre emploi sportif vous stresse et vous dépasse.

Cela pourrait être dû au fait que vous n’êtes pas en mesure de faire tout le travail qui vous est demandé, parce qu’il y en a trop ou qu’il est trop demandeur de ressources. Vous finissez par ne plus avoir de temps pour rien – même vos amis et votre famille n’ont plus entendu parler de vous depuis des semaines. Bien entendu, de nos jours beaucoup de personnes pensent qu’elles doivent être sous pression pour prouver qu’elles travaillent dur – car cela montre qu’ils sont à 110%. Mais ne pas prendre votre temps pour vous relaxer, cela aura un impact négatif sur tout le monde. Et vous pourriez finir par vous sentir impatient.e, épuisé.e et déprimé.e. Ou même pire, tomber malade.

Et si tout ceci ne vous convainc pas, ce qui suit devrait : Un niveau réduit de stress va éventuellement mener à plus de productivité et de créativité dans votre métier. Ce qui se traduit par : Vous ferez plus posément des choses mais plus qualitatives.

Cela vous semble correct ? Alors travaillons pour y parvenir ! Pour garder un mode de vie sain et avoir un bon équilibre, vous devrez commencer au commencement du problème. Voici quelques astuces sur comment vous pourriez éviter le stress dans un travail dans le sport :

Déconnectez après le travail

Saviez-vous que l’un des facteurs principaux qui affectent le bien être des gens sont les smartphones et les tablettes ? L’étude Stress en Amérique 2017 s’est spécialement penchée sur l’impact de la technologie – et a mis en évidence qu’elle a un impact négatif sur notre niveau de stress. Pourquoi ? Le sondage a conclu que 8 personnes sur 10 avaient tendance à trop vérifier leurs messages, appels et emails. Même quand ce n’est pas au travail, cela signifie que vous restez attachés à votre travail même dans votre temps libre. De ce fait, vous n’aurez aucune chance de vous relaxer durant la journée. Notre conseil : Si vous ne pouvez pas le faire au travail, au moins éteignez votre téléphone après être rentré à la maison, en vacances et durant les week ends. (même chose pour les ordinateurs, juste au cas où vous auriez trouvé un moyen de contourner le manque).

Améliorez votre gestion du temps

C’est un cercle vicieux – au début vous ne faites que repousser quelques trucs, et ensuite c’est de plus en plus de choses, au final vous vous retrouvez à devoir rester jour et nuit au travail pour essayer de gérer toute la pile. Votre intimité et votre santé en souffriront et bientôt vous commencerez à détester votre travail dans le sport un peu plus chaque jour. Mais qu’est-ce que ça peut apporter ? Démissionner ? Faire un burn-out ?
Pour s’en sortir avec le chaos, vous devez trouver votre propre système. Pour certains cela consiste simplement à écrire les tâches à faire le matin ou utiliser le calendrier de leur ordinateur. Mais il y a aussi d’autres gens qui ont besoin de plus que ça. Ceux là utilisent plutôt des programmes de gestion de l’emploi du temps, qui montre combien de temps vous avez déjà passé sur un projet. Cela aide à éviter de s’embourber et à s’assurer que vous pouvez travailler sur tous les projets d’une façon systématique.

Déléguez ce que vous n’avez pas à faire vous même

C’est aussi quelque chose que vous devez apprendre un jour ou l’autre. Certains employés peuvent être meilleurs que vous sur certains sujets ou tâches. Alors pensez à demander à vos collègues si elles ou ils peuvent vous aider sur certaines de vos tâches – au final cela ne demandera que quelques minutes.

Ne repoussez pas à plus tard

Ne repoussez pas quelque chose d’important. Cela semble plutôt facile, mais ça ne l’est pas. Bien entendu, vous pouvez remettre à plus tard certaines tâches qui ne sont pas prioritaires mais celles qui sont importantes devraient toujours être résolues immédiatement même si elles sont emmer… hum, embêtantes.

Apprenez à dire non

Cela devrait être le point le plus important à considérer. Dire non n’est pas facile, particulièrement quand cela peut être considérer comme une faiblesse dans un emploi sport et que personne ne veut confesser qu’il ou elle n’est absolument pas capable de s’acquitter de tout le travail demandé. Mais, d’un autre côté, un.e employé.e nerveux.se, fatigué.e et confus.e n’apportera pas de bons résultats. Alors soyez fort.e et dites non à votre patron s’il vous demande de prendre en charge encore plus de projets.

Si vous pouvez mettre en pratique ces points avec succès dans votre routine quotidienne, votre emploi sportif (re)deviendra bientôt le meilleur travail du monde – un travail posé avec le ratio travail/loisir parfait qui vous permettra de passer beaucoup plus de temps avec vos amis et votre famille.

Other posts you might like

Laisser un commentaire