Dois-je être sportif ou sportive pour postuler à un emploi dans l’industrie du Sport ?

Les emplois dans le domaine du sport sont actuellement très demandés : Le secteur du fitness est en plein essor et de nouveaux postes sont donc fréquemment publiés. Mais un emploi dans l’industrie du Sport ne doit pas nécessairement être physiquement exigeant. La plupart des offres sur Sportyjob, par exemple, sont en fait dans des départements administratifs ou créatifs. Voilà donc la question qui se pose : Dois-je être sportif pour travailler dans le Sport ? La réponse classique est : oui mais non.

C'est l’appétence que vous avez pour le Sport qui va vous aider

Les carrières dans le marketing, la gestion du sponsoring, la conception de vêtements de sport ou la gestion de marque (...) sont principalement des emplois de bureau dans le domaine du Sport. À vrai dire, on y passe beaucoup de son temps assis mais vous apprécierez même votre séance de gym en fin de journée. Néanmoins, être sportif n'est pas nécessairement important pour être embauché ou pour faire un bon travail. Voici le grand MAIS : Vous devriez toujours apporter avec vous une certaine affinité sportive. Les carrières nommées ont toutes une chose en commun : vous devez savoir ce que vos pairs veulent et ce dont ils ont besoin. Cela signifie que vous devriez être en mesure de vous mettre à la place d'un athlète et d'avoir une connaissance détaillée de la discipline dans laquelle votre travail s'inscrit. Bien sûr, le fait d'être un grand fan sans pratiquer peut quand même vous donner beaucoup de connaissances. Mais les petits détails , c'est quelque chose que vous découvrez quand vous devenez vous-même actif.

Vous pouvez choisir de pratiquer un sport pour être meilleur dans votre travail

Nous avons appris qu’il est inutile de vous mettre au défi, tant que vous n’investiguez pas la discipline de manière approfondie. Quoi qu'il en soit, le temps que vous passez à lire (ou à regarder) ces sports, ce serait aussi une excellente occasion de les essayer. Grâce à cette préoccupation active pour votre domaine d'activité, vous finirez probablement par être beaucoup plus motivé, créatif et authentique. Un concepteur de produits pour le snowboard n'aura aucune crédibilité s'il ne sait pas faire du snowboard.

L'industrie du Sport recherche des experts dans leur domaine

Souvent, vous trouverez d'anciens athlètes professionnels dans des carrières de bureau de Red Bull Media, Adidas, etc. Comme ils apportent avec eux une quantité énorme de connaissances spécifiques de leur discipline, ils sont des contributeurs parfaits pour le développement des affaires (ventes, développement de produits, marketing , etc). Même si un directeur d'événement pour des compétitions sportives peut ne plus participer à des compétitions, grâce à son expérience, il aura la vision parfaite pour l'événement. Pas besoin de courir le marathon de New York l'an prochain, mais si vous courez tous les deux jours, ne pensez-vous pas qu’il devient beaucoup plus facile d'élaborer un plan de communication pour les médias sociaux de Runtastic ?

Appel aux non-athlètes passionnés : S'il vous plaît, postulez quand même !

Ressentir la pression de devenir un athlète professionnel n’est pas utile. Les entreprises dans l’industrie du Sport recherchent les mêmes compétences que dans n'importe quelle autre entreprise. Donc, si vous n'êtes pas une personne sportive, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas postuler à un emploi dans l’industrie du Sport. Si vous êtes intéressé par l'entreprise, l'emploi et que vous apportez des connaissances, des compétences ou des talents cachés, il n'y a presque aucun employeur qui n'aimerait pas apprendre à vous connaître. Ce que nous avons essayé de vous faire comprendre dans cet article, c'est que la seule chose vraiment essentielle pour un emploi dans l'industrie du Sport, c’est la passion. Par exemple entre un garçon qui joue au football dans la rue, un qui joue un match tous les week-ends avec son équipe amateur, un qui est fan de football et qui regarde chaque match de son équipe favorite en direct ou à la télévision et Cristiano Ronaldo, il y a une chose qu’ils ont tous en commun : c'est la passion pour le football. Un emploi dans l’industrie du Sport pour lequel vous n'avez aucune affinité et aucun lien ne vous aidera pas à créer la carrière de vos rêves.

Une nage de 160km de Cuba à la Floride : Les leçons à retenir de la nageuse de 64 ans Diana Nyad

Connaissez-vous Diana Nyad ? Elle a effectué un voyage à la nage de 160km de Cuba à la Floride à l’âge de 64 ans, pour la première fois de l’histoire. Elle a accompli ce que les nageurs professionnels ont essayé depuis 1950, mais n’y sont jamais parvenus. Quand j’ai entendu son Ted Talk « Never, ever give up » (Ne jamais abandonner, jamais), cela m’a laissée en admiration en me demandant comment une femme âgée de 64 ans pouvait réussir cela. Une épreuve terrible que, peu importe le sexe ou l’âge, personne n’avait fait avant. Elle a réussi en s’entrainant et en essayant encore et encore. C’est l’inspiration de la semaine, ou même, une inspiration pour toute la vie. Même après avoir raté 4 fois avant, elle est restée sur son objectif. Et en n’abandonnant pas, au bout d’un moment, Diana Nyad l’a fait. En écoutant attentivement son discours, on note 6 points essentiels pour apprendre quels sont les mantras de motivation pour réussir dans ce que vous voulez. Avant de continuer à lire, gardez à l’esprit que son exemple ne s’applique pas seulement au sport. Il s’applique à tout ce que vous pouvez envisager, que ce soit vos passions ou votre carrière.

N’abandonnez jamais, jamais

Ces mots ont été les premiers qu’elle a exprimés juste après avoir atteint le rivage. Il était déjà incroyable qu’elle puisse parler après une nage de 50 heures, elle a choisi ses mots avec sagesse. Peu importe que son entrainement ait été intense, elle a tout de même échoué 4 fois avant de finalement réussir la distance entière. Même si tout le monde autour d’elle a pu lui dire qu’elle n’avait aucune chance de réussir, aussi bien les gens proches d’elle que les experts.
« Quand j’ai passé la soixantaine, ce n’était pas seulement pour l’accomplissement athlétique, ce n’était pas l’égo de dire ‘je veux être la première’. Ça a toujours été un peu là c’est indéniable. Mais c’était plus profond. C’était ‘combien de temps de vie il reste là ?’ » - Diana Nyad
Quand vous désirez quelque chose aussi fortement, vous devez vous battre pour elle, ne jamais perdre la piste de vos objectifs. Vous devez vous remettre après que vous échouez. Rester droit et fort et croire en vous-même, peu importe ce que les autres disent.

Trouver une voie

Une des raisons qui a amené Diana à réussir, a été sa playlist. Concentrer son attention sur « Imagine » de John Lennon l’a aidé à ne jamais abandonner et à endurer l’hypothermie, les douleurs musculaires, les piqures de méduses et bien plus encore. Ça a été sa façon de le faire. Bien entendu, il y a bien d’autres facteurs – une équipe, des fonds, beaucoup d’entrainement, un bon état d’esprit. Cependant, ce sont les petites choses qui font la différence. Alors, trouvez un moyen de réussir ce qui vous semble aujourd’hui impossible, que ce soit à cause de ressources ou compétences insuffisantes. Pour la plupart des problèmes, particulièrement ceux liés au sport ou au travail, quelqu’un a déjà trouvé des solutions. Soyez à l’affut et adaptez-les à vous-même – améliorez les par les petits détails qui font de votre manière de faire une manière différente des autres.

Discipline et préparation

Cela doit être clair comme de l’eau de roche que la préparation et l’entrainement sont les facteurs clé d’une nage de 160km. Diana était une nageuse professionnelle jusqu’aux années 70. Après une pause de 30 ans, elle a démarré un entrainement intense – pas seulement de son corps, mais aussi de son esprit. Chaque jour de chaque année. Sans discipline, apprendre de nouvelles compétences prends énormément de temps (voir n’arrive jamais). L’endurance est importante pour courir un marathon, mais elle est aussi essentielle pour évoluer dans votre travail.

Vous n’êtes jamais trop vieux pour réaliser vos rêves

Evidemment, poursuivez vos rêves quel que soit votre âge. Il n’y a pas de trop vieux.

Si vous échouez, ce n’est pas grave

Avoir peur d’échouer est ce qui nous maintient pour la plupart dans le confort de notre chez nous, nous faisant rater de belles opportunités. Dans la vie, mais aussi dans votre carrière : un nouveau job, votre propre start-up ou une carrière d’auto entrepreneur. Il existe un livre très connu à propos de Steve Jobs par Jeffrey S. Young nommé d’après la célèbre citation de Jobs « The Journey Is The Reward » (Le voyage est la récompense). Parfois vous ne parviendrez pas à réussir, à cause de circonstances internes ou externes. Mais, vous aurez déployé beaucoup d’efforts pour cela, vous vous serez développé et serez devenu un meilleur vous-même. Personne ne pourra jamais vous enlever ça.
« Et quand vous atteignez l’horizon, comme je l’ai prouvé, vous ne pouvez toujours pas y arriver. Mais quelle formidable construction de l’esprit vous avez laissé ; quelles fondations avez-vous déployé pour ces horizons. » - Diana Nyad

Votre équipe vous supporte

Rappelez-vous, Diana Nyad n’a jamais été seule. Ni le jour de son expédition, ni les jours de sa préparation. Ils l’ont fait ensemble et seule elle n’aurait probablement jamais pu. Comme nous l’avons appris dans « Comment trouver l’emploi de vos rêves ? » , vous êtes comme les gens qui vous entourent. Une équipe de personnalités diverses peut vous donner de nouvelles manières de voir le succès, rester à vos côtés pour vous donner des conseils d’expert. Ou même seulement vous motiver suffisamment les jours où tout semble courir à l’échec. Quoi que vous vouliez atteindre, vous aurez besoin d’une bonne équipe. Pour résumer, le mantra pour obtenir ce que vous voulez est : Croyez en vos rêves, travaillez dur, n’abandonnez jamais et entourez-vous d’une équipe qui puisse vous soutenir. Photo par Gage Skidmore de Peoria, AZ, Etats Unis d’Amérique